Potomitan

Site de promotion des cultures et des langues créoles
Annou voyé kreyòl douvan douvan

Entrée du Musée

Le musée du Dodo

Emmanuel Richon

Derniers témoins

Persée et Andromède, avec Dodo et autruches

Persée et Andromède, avec Dodo et autruches, 1627.
Peinture à l'huile sur toile, Gillis Claesz. de Hondecoeter.

C'est en l'année 1638 que le Français François Cauche visita l'île. De son séjour naquit un livre, Relations véritables et curieuses de l'Isle de Madagascar, qui parut à Paris en 1651 et dont voici un extrait :

Son cri ressemble à celui d'une jeune oie. Il s'avère immangeable, contrairement aux flamands et aux canards que nous avons pu trouver là-bas. Ils ne pondent qu'un seul œuf blanc, de la taille d'un “petit pain d'un pfennig”. Avec l'œuf, il y a toujours une pierre blanche, aussi grosse qu'un œuf de poule. Ils pondent leur œuf dans un nid d'herbes qu'ils rassemblent pêle mêle, à même le sol dans la forêt. Lorsqu'on tue l'oiseau alors qu'il est encore jeune, on trouve une pierre grise dans son gésier. Nous leur avons donné le nom d'“oiseaux de Nazareth”.»

A l'équipage du vaisseau l'Arnhem, coulé devant Maurice, nous sommes redevables d'un mémoire plus prolixe. Le 11 février 1662, une flotte de sept navires hollandais essuya une violente tempête au large de Maurice, qui coula quatre des leurs. De l'Arnhem seul, une partie de l'équipage gagna l'île et quelques uns des marins parvinrent par la suite à regagner la Hollande, parmi eux, Volkert Evertszen de Husum dans le Schleswig, dont le rapport parut en 1669 au sein d'une publication plus ample dirigée par le savant Adam Olearius. Nous pouvons y lire le passage suivant:

Nous trouvâmes ici une foule de chèvres sauvages et les oiseaux les plus divers, lesquels sont tout sauf farouches, sans doute du fait qu'ils n'ont pas l'habitude de voir d'être humain. Ils se tiennent tranquilles, nous observant et nous permettant même de les approcher. Il nous a été rapporté que les Indiens les connaissent en tant que “Dodderse”, ils sont plus gros que des oies, mais inaptes au vol, ne possédant que des embryons d'ailes; cependant, ils sont capables de courir vite.

Une partie d'entre nous voulut les attrapper en les rabbattant sur les chasseurs. Lorsque nous en saisissions un par les pattes, il se mettait aussitôt à crier pour que les autres rappliquent à son secours, nous permettant ainsi de les capturer de la même manière.

Ce que ce mémoire apporte comme éléments neufs, ce sont les chèvres sauvages et, d'autre part, la capacité du Dodo à pouvoir courir vite. Des témoignages laissés par d'autres survivants de l'Arnhem, le marin Andries Stokram, le pasteur Simon Van de Kerkhoeven, ou Johan Van Hal, ce que nous retiendrons, c'est que le Dodo n'était déjà plus visible sur l'île principale, mais seulement sur les quelques petits îlots parsemant ses côtes. Volkert Evertszen et les autres survivants de l'Arnhem, furent les derniers à avoir aperçu des Dodos vivants. Les derniers représentants de l'espèce durent en fait subsister jusqu'en 1670 sur les îlots du littoral.

Les rapports mentionnant l'existence de l'oiseau et qui ont paru par la suite, sont à considérer comme des plagiats, à moins qu'ils n'aient simplement confondu le Dodo avec la poule rouge, Aphanapteryx bonasia, elle aussi exterminée par la suite, ou même avec le solitaire de Rodrigues. Du jour où l'homme décida de coloniser Maurice, les heures du Dodo étaient comptées.

Vers 1640, quatre décennies après sa découverte, les rats, chats, cochons sauvages ou singes, amenés volontairement ou non sur l'île, avaient conquis tout le territoire. Etaient-ils prédateurs des œufs ou des jeunes Dodos? C'est probable. Les adultes à maturité, avec leurs becs énormes, étaient sans doute à-même de se défendre spontanément, mais les poussins devaient être particulièrement vulnérables. Les œufs posés à-même le sol ont dû être des proies faciles à trouver.

Les Dodos avaient sans doute la faculté de s'enfuir en courant si besoin s'en faisait sentir, mais leur expérience des prédateurs s'avérait des plus limitée et sa rencontre avec les humains était des plus mal préparée.

Le dernier témoignage d'un Dodo vivant en liberté est traditionnellement attribué à un dénommé Benjamin Harry, qui était premier maître à bord d'un navire portant le nom de Berkley Castle. Néanmoins, Antony Cheke, un spécialiste dans l'exégèse des livres de bord relatifs au Dodo, pense quant à lui, que le dernier témoignage certain fut celui de Volkert Evertszen en 1662, qui vit des Dodos sur une petite île limitrophe à Maurice. Peut-être les petits chenaux étroits menant aux îles éparses jouxtant l'île principale, étaient-ils suffisants à protéger l'espèce un temps supplémentaire, y autorisant un sursis de courte durée.

dodo

Dernye temwen

Extrait sonore

crée et hébergé par kiltir.com

Poule rouge

Poule rouge à bec de bécasse, Aphanapteryx bonasia, livre de bord du Gelderland.

Dan lane 1638, enn Franse, François Cauche, ti vizit lil. Li'nn ekrir enn liv lor so sezur, apel : Vre relasyon ek rankont inpe drol lor lil Madagaskar, ki'nn pibliye Paris, dan lane 1651. Dan sa liv la li ekri :

Manyer li kriye, li resanble enn zenn lezwa. Pa kapav manz li, kuma kapav manz bann zwazo flaman u bann kanar, ki nu finn truve. Zot ponn enn sel dizef, blan, ki gro kuma enn dipen enn pfenig ki nu ena kot nu. U pu tuzur truv enn gro ros blan akote sa dizef la, enn ros blan parey enn dizef pul. Zot ponn dan danbwa dan enn nik ki zot fer anba lor later mem, ar lerb, zot may may tu sa lerb la ansam. Letan nu tuy enn zenn Dodo, nu kapav truv enn ros gri dan so zezye. Zwazo la nu finn appel li «zwazo Nazareth».

Ena ankor enn lot rapor ki nu dwa lekipaz Arnhem, ki'nn kule devan Maurice e dapre bann fe pe ofer nu enn portre plis inportan. 11 fevrye 1662, enn ta bato, set navir Laoland, ti sibir buku dega dan siklonn, pa tro lwen ek Maurice. Kat bato finn kule. Enn parti lekipaz Arnhem finn reysi ariv ziska Maurice. Enn bann ladan ti mem reysi return dan Laoland. Parmi, ti ena Volkert Evertszen, ki finn fer enn rapor dan lane 1669 e ki finn reysi fer li paret sa mem lane la:

Isi, nu finn truv enn kantite kabri sovaz ek tut sort kalite zwazo sovaz ki pa farus parski zot pena labitid zwenn bann imin. Zot res trankil, zot ape observ nu e, zot mem permet nu koste ar zot. Dapre seki nu kone, bann Indyen konn zot kuma “Dodderse”. Zot pli gro ki lezwa me zot pa kapav anvole parski zot lezel tro tipti, malgre sa, zot kapav galup byen byen vit. Parmi nu, ena enn bann ki ti met dan zot latet pu lasas zot, trap zot, met tula pu fer zot al dan direksyon bann saser. Letan nu ti pe trap enn par so lapat, li ti pe kriye for for pu ki lezot vinn ed li. Sa mem manyer, anplas enn sel, nu ti pe gany buku.

Seki nu aprann dan sa rapor la ki nuvo net, se sa mansyon bann kabri sovaz la ek an plis, kapasite ki Dodo ti ena pu galup vit.

Lezot mam ki ti parmi sa lekipaz Arnhem la, ti ena Andries Stokram, enn maren, Simon Van Kerhoven, enn paster, u ankor Johan van Hal. Zot usi finn fer lezot rapor. Enn sel detay ti mansyone par zot, ti nepli ena okenn Dodo dan lil prinsipal, me nek dan bann ti lil ki tutotur lakot Maurice. Zot bann dernye dimunn ki finn truv Dodo la vivan. Nu panse ki se apepre dan lane 1670 ki bann dernye Dodo finn mor, kitpar dan sa bann ti lil ki tutotur Maurice.

Tu bann rapor ki vinn apre sa dat la e ki fer mansyon Dodo, swa zot pa pe koz laverite, swa zot pe repet lezot rapor ki'nn fer avan, swa usi, zot inn fer enn mistek, enn konfizyon ant pul ruz ek Dodo mem. Dayer, pul ruz li usi, li pa pu tarde pu disparet apre sa.

Apepre ver 1640, sa le dir 40 banane apre so dekuvert, lera, sat, koson sovaz, sinz, zot tu finn amene lor lil e zot inn fini fane partu partu dan lil la. Eski zot finn manz Dodo la so dizef ? Li byen posib. Bann Dodo adilt, omwen, zot ti ena enn labek byen for, kapav defann, me bann pusin, dwatet zot ti byen frazil, e fasil pu lasas zot. Tanka zot dizef, ti depoze parter mem, byen fasil pu truv zot.

Bann Dodo ti byen kapav fwi parski zot ti kapav galupe anka problem, me selman, zot pa ti ena okenn leksperyans pu zot konbat lezot zanimo. Dodo la pa ti pare pu zwenn bann imin enn zur.

Dernye dernye temwen ki finn truv enn Dodo an liberte, plipar bann syantis admet ki se Benjamin Harry, enn marin abor enn bato apel Berkley Castle. Me selman, Anthony Cheke, enn spesyalis bann kestyon liv debor ki koz lor Dodo, li li panse ki dernye temwayaz ki serten, se Volkert Evertszen ki'nn fer li dan lane 1662. Li ti dir ki li finn truv enn bann Dodo lor enn ti lil koste ar Moris mem. Li posib ki bann bra dilo ki ti pe separ Moris ek tu sa bann ti lil la, inn reysi protez Dodo pandan enn ti letan avan li ti disparet net.

Olearius

dodo

Préambule | Les mystères d’un nom | Dodoland | Témoins oculaires | Des contradictions évidentes | Premières légendes | Derniers témoins | Physionomie du Dodo | Le Dodo de Prague | Le Dodo de Surat | Le Dodo d'Amsterdam | Des Dodos blancs | L'image déformée d'une image déformée | Où est la vérité ? | Quels vestiges ? | Mais d'où sort-il cet oiseau ? | Injustice pour tous les autres | Les tortues géantes Cylindraspis | Quel régime alimentaire ? | Symbiose avec les tortues ? | Le Dodo d'Alice |Frère du Dodo| Découvertes du solitaire | Evolution | As dead as the Dodo ? | Conclusion ? | Bibliographie | Questionnaire destiné aux scolaires | Le Dodo a désormais son Musée virtuel | Réactions | Presse | Contemporains disparus | Dodo and solitaires, myiths and reality | Texte de Buffon consacré au Dronte | Louis Etienne Thirioux | Short communications | Emmanuel Richen sonne "Le Reveil du dodo" | Le reveil du dodo | Il faut sauver le dodo | The intercultural dodo | Sous la varangue | Des dodos comme s'il en pleuvait !!!... | Le Dodo de Lausanne
 

Avan teks | Mister enn non | Dodoland | Temwen vizyel | Enn ta kontradiksyon | Premye lezann | Dernye temwen | Dodo la so portre | Dodo Prag la | Dodo Surat | Dodo Amsterdam | Bann Dodo blan | Zimaz enn zimaz enn zimaz,… | Kot laverite ? | Ki pe reste aster ? | Dodo la, ofe ki li ete ? | Pa Dodo selman | Bann torti zean, fami Cylindraspis | Ki zot ti pe manze ? | Ki zot ti pe manze ? | Sinbyoz1 ek torti ? | Dodo Alice | Dodo la so frer | Dekuvert soliter | Evolisyon | Konklizyon ? | Bibliographie | Kestyoner pu bann zelev

Viré monté