Potomitan

Site de promotion des cultures et des langues créoles
Annou voyé kreyòl douvan douvan

Entrée du Musée

Le musée du Dodo

Conclusion ?

Océan indien

Carte et récit d'un voyage des vaisseaux du Roy L'Agréable et La Mutine aux Indes orientales et leur retour en France en 1701. Encre de Chine sur papier. Unique quant à la connaissance topographique du début du XVIIIe siècle.

L'histoire du Dodo est l'histoire de la création d'un mythe. «Les absents ont toujours tort», dit l'adage. Le dronte a disparu en moins de temps qu'il ne fallait pour enregistrer sa présence dans la mémoire collective. Simple réminiscence, entre réel et imaginaire, véritable reconstruction mentale. Pas étonnant que ce tournant de siècle que nous vivons aujourd'hui ait relancé à fond la Dodologie, préoccupés que nous sommes de virtualité. Bien qu'ayant disparu, à Maurice, le Dodo est partout, en peluche, en bois ou en porcelaine, sur les tee-shirts, sur les timbres, les sandales… le Dodo a pris sa revanche sur l'homme. Il est toujours là et s'expose dans les boutiques, sur les enseignes des restaurants et magasins …

Le Dodo est un Ulysse des temps modernes, faute d'avoir connu son Illyade, il vit son Odyssée. Insulaire parti, absent, exilé, nous éprouvons tous à son égard, la nostalgie d'un retour impossible. L'île s'oppose à la notion de continent, pour un insulaire, le verbe «partir» ne possède pas le même sens.

In-sula en latin, c'est être «en-solitude», en état d' «esseulement», bien à l'abri du reste du monde, un univers merveilleux, l'éventuelle révélation d'un autre monde, de l'irréel niché au sein même du réel. Une île d'utopie, platonicienne, celle d'un Campanella ou d'un Thomas Moore, où se loge le rêve d'une cité parfaite. Une île utopique, où seraient annihilées les menaces et les incertitudes, une île stable et tranquille, au cœur d'un monde instable, isolée, protégée naturellement, où l'on pourrait même vivre en autarcie. Ile fortunée du Jardin des Hespérides, terre promise.

Mais l'île n'est pas toujours abri, refuge, havre de paix ou escale éphémère, entourée par l'océan, elle peut aussi se faire lieu d'expiation. Terre promise, certes, mais par delà la promesse, terre conquise… et à quel prix! Le mythe du Dodo s'est construit sur deux cents ans, illustrant parfaitement la part de mauvaise conscience que peut être celle de l'Humain, la rapidité de l'oubli, du renoncement à la vérité pour l'élaboration de fantasmes scientifiques et esthétiques. Information, déformation, dans le Dodo, tout est désormais virtuel, notre patrimoine intangible est pourtant bien réel. Notre regret, trop visible dans l'anthropomorphisme de l'oiseau, rendu toujours plus humain, dans cette histoire scientifique, la part affective est trop gigantesque pour ne pas avoir laissé quelque trace indélébile.

Les larmes du solitaire sur son propre sort, l'envie de chaque protagoniste de se disculper dans un «c'est pas moi, c'est l'autre», l'élaboration de toutes sortes de théories diverses et contradictoires, nous en dit long sur le fonctionnement de la pensée humaine et l'épistémologie des sciences.

Comment classer, classifier, émettre des hypothèses, se renier, tirer le vrai du faux?  Comment chercher ce que l'on trouve et non sans cesse vouloir trouver ce que l'on cherchait?

Nos pires trahisons, nos pires conformités, le Dodo, dépositaire de tous nos fantasmes, parabole, métaphore de notre destinée humaine, peur ancestrale de notre propre disparition, personnelle autant que planétaire.

Le Dodo, premier patrimoine mondial interculturel en qui chaque civilisation, dans l'espace et dans le temps, a déposé sa contribution, offert son témoignage de regret, «à chacun son Dodo». Fantasme contemporain et démiurgique d'une renaissance impossible par clonage. Du verbe avoir au verbe être, ce qui a disparu l'est-il tout à fait? La mémoire collective n'est-elle pas, à sa façon, une forme de survie? Le virtuel est-il totalement intangible? Le rideau de fin est-il définitivement tombé?

Comme le notait déjà, en 1848, Hugh Edwin Strickland, auteur de la première monographie sur le Dodo, un paradoxe à méditer longuement:

«le paléontologue dispose, dans de nombreux cas, de bien meilleures données pour déterminer les caractéristiques spécifiques d'animaux qui ont péri il y a des millions d'années de cela.»

Timbre Micronesia
Timbre Cuba

dodo

Konklizyon ?

Dodo, gravure sur bois

Dodo, gravure sur bois, par J. Bontius, 1658.

Dodo so listwar, li listwar kreasyon enn mit. Dan nu koze popiler: «Bann absan ena tuzur tor». Dodo la inn fini fonn telman vit ki nu pa finn gayn ase letan pu nu rikord so prezans dan nu memwar popiler kan li ti ankor an vi.

Lerla, enn sinp suvenir, ant realite ek fantezi, enn vre rekonstriksyon ki nu lespri pe fer. Li pa etonan ki zordi, dan turnan 21yem syek, nu remet Dodo lor tapi, letan nu kaptive par sa lemond virtyel ki konpyuter ofer nu.

Mem si li finn disparet, dan Moris, Dodo la partu, pelis, dibwa, porslenn, suvenir, tishert, lor stamp, lor sandalet,… Dodo inn pran so revanz kont imin. Li tuzur la, dan sak labutik, lor tu lanseyn restoran, magazin,...

Dodo, li parey kuma enn «Ulysse» zordi, li pa finn konn so lager de Troie, me li pe viv so odise. Abitan enn lil, li finn ale, li an exil. Nu nek kapav pans so retur, enn retur ranpli ek nostalzi, enn retur ki pa posib. Enn lil, li opoze ek enn kontinan, par definisyon. Pu enn abitan enn lil, sa mo «ale» la, pa dir mem kitsoz.

« In-sula » ki'nn donn non «lil», an latin, li le dir «tu sel», alabri, andeor leres lemond, enn liniver merveye, revelasyon enn lot lemond, inpe ire-el dan nu realite. Enn lil, li fer pans itopi, kot Platon, Campanella, Thomas Moore, dan zot rev, zot inn truv enn site parfe, kuma dir enn itopi kot tu bann menas, tu seki nu pa konn lor landime, ti pu disparet, enn lil stab ek trankil, omilye enn lemond ki debalanse, enn lil tusel, proteze par lanatir, kot kapav viv san nu bizin leres lemond, enn «terre promise».

Me lil, li pa tuzur enn abri, enn refiz, enn nik lape, enn leskal rapid, li anture par losean tu kote, li byen kapav anferm ek gard prizonye usi. Byen sir, li enn ter promiz, me li usi enn ter kolonize e fode get kolonizasyon so pri ! Mit Dodo inn kre lor desan banane, aster, li ranferm nu move konsyans, nu fantasm syantifik, nu patrimwann ki nepli, nu kapasite pu bliy li, nu kapasite pu met laverite akote. Informasyon, deformasyon, pu Dodo, aster, tu kitsoz inn vinn virtyel.

Me lil la, li pa tuzur enn landrwa kot dimunn kapav truv enn plas pu viv, enn plas kot proteze depi persekisyon, lager, ubyen enn eskal kurt, agreab, anture par losean, li kapav usi enn plas kot vini pu fer penitans akoz kik fot grav ki'nn komet. Enn later plen promes, me lot kote se enn later ki'nn konkerir… e ki pri inn peye! Sa mit ki'nn antur Dodo la, ki'nn batir lor 200 banane, montre byen sa gran par move konsians ki Limin kapav ena, sa vites dimunn bliye, abandonn laverite pu brod bann repons siantifik imaziner ek zoli. Linformasyon, deformasyon, konsernan Dodo, aster tu nek virtyel, nu patrimwann ki'nn res intak, purtan li byen re-el. Nu regre, kan nu fer li resanble plis Limin, parey kuma fer Bondye plis resenble Limin, dan sa zistwar siantifik la, sa kote sikolozik (lafeksyon ki nu ena pu Dodo) telman gran kuma enn zean, ki inposib li pa les inpe tras ki pa kapav efase.

Larm ki soliter la inn verse lor so sor, lanvi sakenn, ki ena enn rol prinsipal pu tir tu blam par dir:  « pa mwa sa, li sa,» devlopman tu kalite teori, varye ek, enn pa parey, enn an kontradiksyon ek lot, ena buku leksplikasyon pu fer konpran manyer limin so panse fonksyone ek kimanyer bi letid lasyans se pu apresye so valer pu lespri limin.

Kimanyer klase, klasifye, eksprim bann ipotez, refiz pran pu larzan kontan saki laverite pu enn lot, rekonet ki vre ki fos? Kimanyer rod saki arive truve, me refiz truv nek saki ti pe anvi truve? Dodo la li ranpli ek tu nu nide fantezi, tu eksplikasyon pa tro kler, tu metafor lor destine Limin, sa lafreyer ki nu anset ti ena ki nu pu disparet, pa selman nu, me nu planet antye.

Dodo enn sinbol premye patrimwann mondyal interkiltirel, dan ki sak sivilizasyon, atraver lespas ek letan, inn depoz so kontribisyon, inn ofer temwayaz so regre, «sakenn ena so Dodo.» Enn fantezi nu lepok ek enn lanvi kree kuma Bondye, ki inposib, pu fer re-ne atraver klonaz. Si nu pran depi verb ki konsern saki asterla ziska saki pu arive dan lefitir, saki'nn disparet, eski vremem li'nn disparet pu tuzur? Memwar kolektif, eski dan so manyer, li pa enn form sirvi? Eski saki virtyel net inaksesib a tuse? Konsernan Dodo, eski rido lafin inn fini tonbe?

An 1848, saki loter premye deskripsyon lor size spesifik Dodo, Hugh Edwin Strickland ti note, li enn paradoks1 lor ki bizin reflesi lontan:

paleontog2 li ena, dan buku ka, buku pli bon data pu determinn karakteristik spesifk zanimo ki'nn mor depi plizir milyon banane. 

dodo

  1. Paradox : Enn lopinyon ki lekontrer ek saki an zeneral dimunn panse.
     
  2. Paleontolog : Parti Sians ki rezerve a letidye fosil.

 

Hibiscus genevii

Mandrinette, Hibiscus genevii, très rare arbuste hétérophylle,
endémique de l'Île Maurice. Photo F.P.

Emmanuel Richon

dodo

 

Préambule | Les mystères d’un nom | Dodoland | Témoins oculaires | Des contradictions évidentes | Premières légendes | Derniers témoins | Physionomie du Dodo | Le Dodo de Prague | Le Dodo de Surat | Le Dodo d'Amsterdam | Des Dodos blancs | L'image déformée d'une image déformée | Où est la vérité ? | Quels vestiges ? | Mais d'où sort-il cet oiseau ? | Injustice pour tous les autres | Les tortues géantes Cylindraspis | Quel régime alimentaire ? | Symbiose avec les tortues ? | Le Dodo d'Alice |Frère du Dodo| Découvertes du solitaire | Evolution | As dead as the Dodo ? | Conclusion ? | Bibliographie | Questionnaire destiné aux scolaires | Le Dodo a désormais son Musée virtuel | Réactions | Presse | Contemporains disparus | Dodo and solitaires, myiths and reality | Texte de Buffon consacré au Dronte | Louis Etienne Thirioux | Short communications | Emmanuel Richen sonne "Le Reveil du dodo" | Le reveil du dodo | Il faut sauver le dodo | The intercultural dodo | Sous la varangue | Des dodos comme s'il en pleuvait !!!... | Le Dodo de Lausanne
 

Avan teks | Mister enn non | Dodoland | Temwen vizyel | Enn ta kontradiksyon | Premye lezann | Dernye temwen | Dodo la so portre | Dodo Prag la | Dodo Surat | Dodo Amsterdam | Bann Dodo blan | Zimaz enn zimaz enn zimaz,… | Kot laverite ? | Ki pe reste aster ? | Dodo la, ofe ki li ete ? | Pa Dodo selman | Bann torti zean, fami Cylindraspis | Ki zot ti pe manze ? | Ki zot ti pe manze ? | Sinbyoz1 ek torti ? | Dodo Alice | Dodo la so frer | Dekuvert soliter | Evolisyon | Konklizyon ? | Bibliographie | Kestyoner pu bann zelev

Viré monté