Potomitan

Site de promotion des cultures et des langues créoles
Annou voyé kreyòl douvan douvan
FLUX D'INFORMATIONS   feed   facebook Twitter                  LE POTEAU MITAN
KRÉYOLAD PHOTOTHÈQUE
ARCHIVES INDIANITÉ
MO FLÉCHÉ AUTEURS
MUSÉE DU DODO ZOBEL
FRAZ KREYÒL POTOMITAN IOCP

Visitez notre richissime sommaire vous ne le regretterez pas une seconde!!!

Le site Kapes Kréyol a beaucoup grandi, tant et si bien qu'il déborde le cadre du Capes de créole, tout en gardant une partie réservée à ceux qui préparent le CAPES, il a besoin de répondre à autre chose car il devient toujours plus un lieu d'échange et de promotion de tous les créoles. On a choisi le nom POTOMITAN, qui signifie le «poteau central», pour indiquer que notre site veut être un des piliers des langues et cultures créoles. Nous changerons la présentation du site au fur et à mesure de nos possibilités, si vous notez des problèmes techniques, écrivez-nous. Bonne navigation à tous! Charte de respect et de bienséance.

Les opinions et idées présentées sur le site appartiennent à leurs auteurs, elles ne représentent pas forcément celles du

Le griot de la peinture

Le Griot de la peinture
Sortie de 7.2.2015

Novembre

Bwa-kannon

Ambaïba
Sé non-lasa sé Kwayib-la  té ban-mwen
an tan Dyab té tigason.
Zòt
kèlanswa non zòt ké vlé kriyé-mwen
Bwa-kannon
Bwa-flo
Bwa-twonpèt
zòt konnèt
a pa pétèt  
é a pa pou hak
yo ka ban-mwen
sé kalité non-lasa jòdi-jou.
Kannon poudavwa
lè mwen adan difé an ka pétayé.
Flo poudavwa
an pli léjè pasé dlo.
Sé èvè mwen yo fè
pli méyè pripri
kifèwvwè déserten
ka jis kriyé-mwen
Bwa-kanno.
Twonpèt poudavwa
sé èvè mwen
Kwayib té ka sèvi
pou souflé
pou fè mizik a dansé a-yo.
Mé pa kwèdi sé tout an-mwen
An ni onlo dòt kalité
kontèl : sèv an-mwen pé sèvi
longan pou tout bobo !

An ka pousé asi falèz
an bòdaj montangn
é an lèz-granbwa
féyaj an-mwen
sé parasòl
é  lèwvwè van ka vanté
pou fè fèy an-mwen touné-alanvè
jété zyé p’asi
tout patiraj
ola an yé
zòt ké vwè
tout lanviwonaj-la
ka blanchi
k’on zéklè
poudavwa anba fè-y an-mwen
sé pousyè-lajan !

E. Poulé