Potomitan

Site de promotion des cultures et des langues créoles
Annou voyé kreyòl douvan douvan

Avez-vous été à un atelier d'écrivains
avant de publier votre premier livre?

Emmanuel W. VEDRINE

Photo E. W. Védrine Creole Project

10 février 2021

Envoyez-nous vos commentaires
Biographie de l’auteur
Ce que pense l’auteur

DeutschEnglishEspañolFrançaisKreyòl

Comment écrit-on? Pourquoi écrivons-nous? Qu'écrit-on? Dans quelle langue pensons-nous en écrivant?

Écrire est une activité que beaucoup d'entre nous peuvent penser à faire. C’est difficile quand on ne sait pas par où commencer. Nous pouvons nous retrouver dans une telle situation lorsque nous ne sommes pas dans un environnement, trouvant des programmes pour nous orienter ou l’existence  des ateliers d’ecrivains à nous aider là où nous soyons.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles nous écrivons. Par exemple, prenons le cas d’un policier qui est dépêché sur les lieux d'un accident... Il doit rédiger un rapport pour le service de police sous forme de dossier qui documente ce qui s'est passé, quand cela s'est passé, comment cela s'est passé et doit, probablement, interroger des témoins qui étaient présents sur les lieux et ce qu'ils disent comme preuve. Tout cela a été documenté par écrit et peut être servi à des fins juridiques.

Grâce à l’internet aujourd'hui, nous pouvons trouver des informations en ligne pour nous orienter. Nous commençons quelque part quand nous commençons à écrire. Nous pouvons être dans certains domaines qui nous obligent à écrire quotidiennement, et le type d'écrit que nous devons faire.

Voici une liste de ce que nous pouvons écrire: bibliographie, biographie, essais, fiction (histoires inventées), contes populaires (foklore), nouvelles, journal, critique, lexique, «lodyans»1 (littérature orale), poésie /poème, théâtre, croquis, réflexion, rapport, recherche, réalité (non-fiction), roman. Certains outils dont nous aurons besoin pour écrire: appareils d'enregistrement, craie, crayon, e-mail, machine à taper, ordinateur portable, ordinateur, stylo, tablette, téléphone portable…)

Certains écrivains peuvent commencer à écrire de la poésie, des nouvelles, des contes populaires (par exemple, les contes des deux frères haïtiens Bouki et Malis) des contes folkloriques, ce qu'on nous raconte (sous forme de littérature orale). Nous pouvons prendre exemple des recherches de M. Carey Dardompre, Frenand Léger, Jules Faine et Suzanne Comhaire-Sylvain sur la littérature orale haïtienne, traitant tout cela. Depuis notre enfance, nous entendons des histoires de Bouki et Malis; elles ont à voir avec la dualité2 dans la société haïtienne. Pendant que certains adultes ou aînés nous les racontent, nous pouvons les enregistrer avec un appareil d'enregistrement ou avec notre téléphone portable aujourd'hui ou d'autres histoires qui se sont produites. Par exemple, nous avons l'histoire de Maryela monte Sanfil (Maryela a grimpé l’antenne de Sanfil). Une vraie histoire, elle fût la première Haïtienne et femme à grimper la plus haute antène d’Haïti après avoir été possédée par de mauvais esprits au début des années 70.

Maryela était originaire de Jeremie. L'ensemble de Port-au-Prince (la capitale d'Haïti) est descendu dans la zone «Bel-Air» pour regarder cet événement qui se déroulait vers dix heures du matin, et elle a atteint le sommet du pôle en quelques heures où elle dansait sur sa plate-forme. On a essayé de nombreuses manœuvres pour l’attraper, mais en vain. Un hélicoptère l'a finalement piégé à travers un filet. - Des chansons ont ensuite ont été écrites sur cet événement particulier, attirant l'attention des médias.

Peut-être on peut penser à écrire une nouvelle ou un conte folklorique sur cet événement, interviewant des personnes qui en ont été témoins par exemple pour raconter l'histoire. Comment trouvons-nous de l'inspiration pour écrire? Malheureusement, nombre d’entre nous n’ont peut-être pas l’occasion d’assister à certains ateliers d’écrivains. Ces ateliers couvriraient différentes catégories littéraires telles que: nouvelles, contes populaires, critique littéraire, pièces de théâtre, croquis, poésie, roman par exemple. – Quand on mentionne le mot critique, certaines personnes peuvent avoir à l’esprit que nous dénigrons l’œuvre des autres. Pas du tout! Cela fait partie d'une activité littéraire.

Nous pouvons prendre un livre, l'analyser chapitre par chapitre, analyser les principaux thèmes abordés par l'auteur et en rédiger une critique. Nous faisons cela dans certains cours de littérature et des présentations orales en classe. On peut prendre un roman comme Sezon sechrès Ayiti (Saison sèche en Haïti) par exemple ou un roman qui embarquerait différents thèmes et nous en faisons des présentations en classe, à la manière que l'instructeur de la classe peut demander aux élèves de le faire. Les étudiants peuvent également rédiger une critique en fonction du thème choisi de certains romans particuliers qu'ils doivent lire dans un cours de littérature.

Certains écrivains écrivent des pièces de théâtre; ils sont des dramaturges. Ils peuvent également écrire des croquis, qui sont plus courts que les pièces de théâtre. Il y a des écrivains qui écrivent des essais; ils sont des essayistes. D’autres écrivains peuvent travailler sur les biographies des gens; ils sont des biographes. Ainsi, quand on écrit, il existe une variété de catégories littéraires parmi lesquelles on peut choisir. Tout d'abord, on peut citer la fiction (œuvre fictive). Que peut-on y inclure? On peut y inclure: nouvelles (recit), contes populaires, légende, «lodyans», pièces de théâtre, croquis, poésie, romans... Nous n'allons pas écrire les vrais noms des gens bien que certaines fictions peuvent être basées sur la réalité, mais nous devons inventer des personnages fictifs.

Les romans, en tant qu’oeuvres fictives, seraient plus longs que les nouvelles. Nous pouvons avoir des nouvelles qui abordent à peu près les mêmes thèmes. Si nous voulons, nous pouvons maintenant les adapter pour écrire des romans ou les inclure dans des romans mais les personnages resteraient toujours fictifs. Nous faisons tout cela, commentons sur tout cela dans les ateliers d’écrivains. Nous partageons également notre expérience avec ceux qui ont envie d’écrire ou qui souhaitent devenir écrivains professionnels.

Biographie - par exemple, peu importe ce que vous faites en tant que professionnel, vous pouvez embaucher un biographe pour écrire votre biographie. Il peut organiser des interviews avec vous en vous posant des questions sur tout ce dont vous avez fait ou accompli dans la vie. Ce livre est le vôtre; vous pouvez le vendre ou en faire ce que vous voulez.

Conserver des documents - C'est très important de le faire quand on écrit. Quelles stratégies pouvons-nous utiliser pour conserver les documents? Nous devrions avoir au moins deux ou trois e-mails que nous ne partageons pas avec le public. Ils doivent rester secrets pour stocker des documents, puis les imprimer également comme brouillons que nous aurons besoin de regarder quand nous écrivons. C’est comme un entrepôt que nous avons; de temps en temps, nous y stockons ce dont nous avons besoin. Donc, c'est important pour toutes les recherches que nous faisons, tout ce que nous écrivons et les informations dont nous aurons besoin.

Nous voulons mentionner le journal. Nous pouvons écrire un journal sur ce que nous faisons au cours la journée, ce que nous voyons comme témoin, ce qui se passe… Nous pouvons écrire tout cela, puis les envoyer à nos e-mails pour les sauvegarder. - Lorsque nous voyageons en tant que touriste par exemple, c’est l’occasion d’écrire un journal très riche où que nous allions et ce que nous fassions. Bien sûr, on fait certaines expériences quotidiennement, et on y apprend quelque chose de nouveau. Pourquoi ne pas tout écrire dans notre journal?

Nous pouvons prendre ce que nous écrivons dans un journal, puis l'envoyer à nos e-mails pour nous en sauvegarder une copie (même si nous écrivons dans un cahier)... De temps en temps, nous les empilons. De cette façon, nous pouvons penser à les utiliser pour écrire des nouvelles, des romans qui embarqueraient différents thèmes, dans différents épisodes ou chapitres. Maintenant, nous pouvons être en contact avec certaines personnes pour lire ou réviser notre manuscrit, dire ce qu'elles en pensent avant de contacter un éditeur pour le publier. Tout cela sont des techniques que nous pouvons utiliser pour écrire ou commencer à écrire. - Nous pouvons également utiliser notre téléphone portable pour faire des interviews ou acheter un appareil d'enregistrement pour enregistrer des interviews pour un livre en particulier, un roman que nous écrivons ou pour des essais traitant des choses réelles.

Ces interviews peuvent être transmises à nos e-mails. Nous pouvons rédiger leurs transcriptions pendant notre temps libre. Ce sont des techniques que nous pouvons utiliser pour écrire et conserver les documents dont nous avons besoin comme sources pour les brouillons de ce que nous écrivons. Par exemple, si vous avez travaillé au sein d'une communauté pendant dix, quinze, vingt ans en tant que leader ou organisateur de la communauté, et que tout à coup vous mourez ou dans cette pandémie, et vous n'avez rien écrit à laisser derrière vous pour documenter vos travaux … eh bien, c'est vrai que les gens vont parler de vous. Ils diront que vous avez fait de bonnes choses de votre vivant, que vous étiez une bonne personne… mais malheureusement vous n'avez rien laissé écrit ni enregistré en termes de documentation de vos œuvres. Même s'ils essaient d'écrire votre biographie, celle-ci sera incomplète en votre absence.

À chaque fin d'année, nous devons réviser tout ce que nous avons fait au cours de cette année. Maintenant, nous avons des conseils sur les stratégies pour documenter tout ce que nous avons fait et tous nos travaux importants. De cette façon, nous laisserons des documents pour les générations futures car nous avons documenté toutes nos œuvres de notre vivant. Même si nous ne les publions pas sous forme de livre, mais il est important de les enregistrer d’une manière ou d’une autre en les envoyant à nos e-mails secrets, ou en les partageant avec un ami en qui nous avons confiance et qui peut nous aider à les protéger. Leurs transcriptions peuvent être écrites à tout moment, et il serait préférable que nous les fassions nous-mêmes de notre vivant si c’est possible.

Aujourd'hui, avec l'accès à Internet, nous n'avons pas à nous tuer à la recherche d'éditeurs, comme nous le ferions dans le passé, pour publier nos œuvres. Nous pouvons écrire nos livres et vendre leurs versions électroniques en ligne à bas prix. En faisant cela, nous trouverons certainement plus de clients pour les acheter dans le monde entier. Toutes ces stratégies peuvent être des moyens de publier nos propres œuvres pour gagner de l'argent en tant qu'écrivains, et aider d'autres personnes également qui font des recherches ou qui sont dans le même domaine avec nous. - Nous pouvons voir l’importance d’écrire aussi un travail ou une activité humanitaire car nous ne savons pas qui va utiliser ce que nous écrivons, ni comment cela peut aider comme source d’inspiration pourd’autres personnes.

Professionnels –- Il est toujours bon d’être en contact avec des professionnels dans le domaine d'écrire à fin de réviser nos manuscrits. Nous ne devons jamais pensez que nous en savons trop, même si nous avons déjà publié des livres. Si nous ne sommes pas dans un domaine, nous ne le savons pas vraiment donc notre connaissance serait limitée, parole de sagesse. Autrement dit, avant de publier un livre, nous devrions être en contact avec des gens du domaine (par exemple, ceux qui écrivent, des éditeurs, des traducteurs et ceux qui sont dans le marketing si c’est possible). Il existe de nombreux trucs que nous ne connaissons pas peut-être, des raccourcis à prendre et des stratégies pour commercialiser notre nom en tant qu’auteur pour le marché mondial.

De nombreux auteurs peuvent manquer d'expérience lorsqu'il s'agit de publier leur premier livre. Par exemple, nous pouvons poser les questions suivantes pour le brainstorming: (1) Avez-vous déjà publié dans des revues, magazines, anthologies, des articles dans un livre afin que les gens puissent lire ce que vous avez produit, pour qu’ils connaissent votre nom et vos œuvres? (2) Avec quels réseaux sociaux êtes-vous connecté (instagram, facebook, forum, tik tok, twitter, whatsApp)? (3) À quelle fréquence vos distributeurs vous informeront-ils du nombre de vos livres qui ont été vendus? (4) Êtes-vous actif sur certains forums? (5) Est-ce un livre qui peut être utilisé comme manuel à l'école? /Pour quel niveau (primaire, moyen, secondaire ou universitaire)? (6) Connaissez-vous l'importance de signer un document légal avec l'éditeur qui va publier votre livre? (7) Allez-vous vendre sa version électronique? /Savez-vous comment le faire? (8) Quelles stratégies allez-vous utiliser pour faire une campagne de marketing pour votre livre? (9) Quel média (forum via zoom, radio, télévision) va vous interviewer pour en parler? (10) Quel public avez-vous ciblé comme lecteurs? (11) Quel type de livre s'agit-il (fiction, non-fiction, recherche)? (12) Comment sera son marketing? (13) Comment comptez-vous le promouvoir? (14) Comment prévoyez-vous que les bibliothèques universitaires (en tant que grands clients) l’achèteraient pour faire partie de leur documentation? (15) Qui aura le droit d'auteur, et pourquoi? (16) Qui vont le distribuer et quel pourcentage vont-t-il en deduire? (17) Qui vont en rédiger une critique? (18) Combien d'exemplaires gratuits seront disponibles pour le promouvoir? (19) Dans quelles bibliothèques avez-vous l'intention de le faire enregistrer comme documentation et pour la recherche dans les bases de données? (20) Dans quelle langue est-il écrit? (21) Avez-vous l'intention de le traduire dans d'autres langues afin que davantage de personnes puissent le lire? (22) Avez-vous une liste de contacts via WhatsApp ou de n'importe quel réseau social pour en faire la promotion?? (23) Avez-vous un lien Web, un site Web?

Après avoir lu ces questions, vous ne pouvez pas dire que vous n’avez pas appris quelque chose que vous ne saviez pas et qu’il est important de connaître en tant qu’écrivain. Donc, avant de se précipiter pour publier un livre, il serait sage de demander des conseils ou des informations sur la façon dont tout est fait pour que personne ne vous exploite.

Nous pouvons remarquer que de nombreuses personnes qui écrivent n'ont pas de lien Web. Il serait important d'en avoir un aujourd'hui avec un résumé de nos œuvres, ce que nous avons fait du temps «x» à aujourd'hui en termes d'œuvres littéraires. Vous pouvez être un bon auteur mais pas un auteur organisé. C'est un problème pour le monde entier de connaître vos œuvres en un clin d'œil. Eh bien, vous pouvez le faire via un lien Web si vous n’avez pas votre propre site Web, blog ou la façon dont vous vous organisez sur les réseaux sociaux aujourd'hui. Quand vous avez un lien web principal, toutes vos œuvres littéraires peuvent y être connectées (par exemple critiques, commentaires sur vos œuvres sur les réseaux sociaux, vos publications récentes, etc.).

Vous pouvez créer un blog où les gens peuvent vous envoyer des critiques, ce qu’il disent à propos de vos œuvres ou de vous. De cette façon, vous pouvez les copier, puis en prendre un extrait pour publier avec vos livres. Toutes ces techniques peuvent être utilisées quand on écrit et avant de publier un livre. Il y a beaucoup de choses à faire pour apprendre à s'organiser pour écrire si on a l’envie de le faire.

Bref, comme nous l'avons déjà mentionné, écrire est une belle activité intellectuelle. Cette activité nécessite de la discipline, de s’organiser, d’assister à des ateliers d’écrivains, de présenter dans des conférences (en tant que chercheurs, éditeurs, écrivains, auteurs, relecteurs et traducteurs) pour écouter et apprendre d’ autres professionnels du domaine. -- Pour vous rafraîchir la mémoire, nous vous posons à nouveau ces questions qui apparaissent au début de l'article: (1) Comment écrit-on? (2) Pourquoi écrivons-nous? (3) Qu'écrivons-nous? (4) Dans quelle langue pensons-nous quand nous écrivons?

Après avoir lu cet article, nous pensons qu’il sera clair pour vous de répondre à ces questions et peut-être vous pourrez trouver l’article utile à l’utiliser ou à le partager dans certains ateliers d’écrivains destinés aux débutants. Nous avons mentionné des outils importants que nous devrions avoir en tant qu'écrivain, et comment nous devrions profiter de ce que nous offre technologie aujourd'hui pour nous aider à mieux organiser nos travaux.

Nous savons que vous ne pouvez pas vous asseoir ouvertement dans un atelier d’écrivains pendant cette pandémie, ni assister physiquement a certains établissements où vous trouveriez des écrivains célèbres qui partageraient leur expérience avec vous. Nous espérons simplement que cet article vous orientera d'une manière ou d'une autre à atteindre votre objectif.

Note

  1. Lodyans… serait considéré comme un genre littéraire faisant partie de la littérature orale ou de l'oraliture. Il apparaîtrait comme une forme de monologue où seul le conteur s’adresse au public. Cette personne peut jouer le rôle du narrateur en même temps. Ce conteur s'appelle dizè, odyansè ou rakontè en créole.
     
  2. Dualité… [Tels que: pauvre vs riche; escrocs vs personne sérieuse; paysans vs citadins; analphabète vs alphabétisé (instruit); intelligent vs stupide; négativité vs positivité, etc.].

Textes Annexés

ALLEN, JeffAutomated /Machine Translation (MT), Haitian Creole and other Creole languages, Speech Technologies, Language Software.

BASILE, Emilio. Nou bouke...  (We are tired). March 2006.

---. Mission Medicale de G.E.A.C.H Medical Mission. 2019.

BELLEFLEUR, Ricardo. “Plèk! Plèk!” (@Ricardo86565). Educative audiovisual episodes with  Ricardo Bellefleur. As audiovisual materials, it will help people who are learning Haitian Creole as foreign language… «My motivation to create plèk! plèk! is that since long ago, more then twenty year I’ve cherishing this dream due to the lies and bad adjustment that I saw going through our society at the political, social, economic, e religious level. I say I am going to come up with a new concept to see what I can do differently to educate this people for the remaining time coming. That’s the reason why each Saturday at 5:00, and activities to develop your biblical knowledge each Sunday on my facebook page.» (Ricardo Bellefleur). -- Epizòd edikatif ak Ricardo Bellefleur. Kòm materyèl odyovizyèl, l ap ede moun tou k ap aprann kreyòl ayisyen (kòm lang etranje)… «Motivasyon pou m te kreye plèk! plèk! sèke depi lontan, plis pase yon ventèn ane m ap karese rèv sa a akoz mansonj ak move ajisteman m te wè k ap travèse sosyete nou an ki politik sosyal ekonomik, relijye. Mwen di m pral vini ak yon lòt konsèp pou m wè kisa m ka fè diferan pou m enstwi ak edike pèp sa a pou rès tan k ap vini an. Se sa k fè chak samdi a 5 è, epi aktivite pou devlope lespri biblik ou chak dimanch sou paj fesbouk mwen.» (Ricardo Bellefleur).

CHERY, André Vilaire. Dictionnaire De L'évolution Du Vocabulaire Français En Haïti (dans le discours politique, économique et social du 7 février 1986 à nos jours.

CHERY, Pierre Michel. Douz (12) Prensip Bwa Kayiman : The Twelve Bwa Kayiman Principles. 2010.

DARDOMPRE, M. Carey. “La Lodyans, un romanesques haïtien : Perspectives historique, poétique et didactique» (thèse de doctorat : doctoral dissertation). Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3. France. 2018. [Equipe de recherche : DILTEC – Didactique des languaes, des textes et des cultures].

DEGRAFF, Michel. MIT-Haiti Initiative.
---. Platfòm MITI-Ayiti pou yon lekòl tèt anwo.
---. and Glenda S. Stumps. «Ann bati lekòl tèt anwo: lang manman, pedagoji ak teknoloji kòm engredyan fondal natal pou yon chanjman radikal». Journal of Haitian Studies, Vol 24, #2. Fall 2018, pp. 114-124.
---. and Mandaly Louis-Charles. Ann chante alfabè kreyòl la. (Haitian Creole alphabet song).
---. New developments… aiming toward a paradigm shift in Haiti’s education system. (interview) Jacques Pierre and Michel Degraff.

DUGE, Jean ArmoceManyèl Kreyòl (1e, 2èm, 3èm, 4èm, 5èm, 6èm, 7èm, 8èm ane fondamantal). C3 Éds.

CHERY, André Vilaire. Dictionnaire De L'évolution Du Vocabulaire Français En Haïti (dans le discours politique, économique et social du 7 février 1986 à nos jours.

CHERY, Pierre Michel. Douz (12) Prensip Bwa Kayiman : The Twelve Bwa Kayiman Principles. 2010.

DEITA (Mercedes Guignard). Malice et le boeuf de Bouki: Malis ak bèf Nonk Bouki; “Compère chien et compère Chat: Konpè Chen ak konpè Chat” (Ref. in  An Annotated Bibliography on Haitian Creole…, 2003).

FAINE, Jules. Bozor, le cambusier : Bòzò chèf kanbiz.  (in Materyèl edikatif pou bileng Ayisyen by E. W. Védrine, 1994).

FOMBRUN, Odette R. Mon pays, Haiti : Peyi m, Ayiti. (Istwa Ayiti : Haiti’s history). Kreyòl translation: E. W. Védrine.

HYPPOLITE, Michel-Ange. «Bèbè Gòlgota: bouskay sitwayènte ak diyite». (Translation from Haitian Creole to English by Emmanuel W. Védrine).

JOSEPH, Renel Oreste (Orèsjozèf) and Emmanuel W. Védrine. Easy English : an introduction to English for Creole and French speakers (forthcoming). [E. W. Védrine ajoute glosè nan fen liv la – enkli fraz ak espresyon idyomatik nan de lang yo; Entwodiksyon a lang anglè pou kreyolofòn e frankofòn; Plis pase 1.400 mo ak espresyon ki vin ak yo]. Field: Teaching materials (elementary, middle, and high school level)].

LÉGER, FrenandPawòl Lakay: Haitian-Creole language and culture for beginners and intermediate learners (2nd ed.). Coconut Creek, Florida: Educa Vision Press, pp. 475.

LORQUET, JoëlBoukan Dife Literati ak Joël Lorquetlexical data (edited by) Emmanuel W. Védrine.

LOUIS, Martine. Védrine committed to bridging language gap. Boston Haitian Reporter. Oct. 2000.

MAPOU, Jan (Jean-Marie Willer Denis). D.P.M Kanntè (Dirèk Pou Miyami, play). (Translated to English by Emmanuel W. Védrine).

MASON, Marilyn (web editor). The Creole Clearing House. [Authoring and Documentation Workflow Tools for Haitian Creole; Automated Creole Orthography Conversion; Computing in Creole Languages].

MILLER, Haynes. The MIT-Haiti Initiative: An International Engagement.

OREM, William.  Book of Changes: the preservation of Creole, a nuanced language.

PIERRE, Gotson. Interview with Haitian linguist, Emmanuel W. Védrine… October 2000.

VALDMAN, Albert. Ann pale kreyòl: an introductory course in Haitian Creole.
---. English – Haitian Creole Bilingual Dictionary. 1148 p. iUniverse. Bloomington, IN. 2017. Albert Valdman (editor). The “DICO Project”, Vol. II.
---. Haitian Creole-English Bilingual Dictionary (the “DICO Project”, Vol. I).2007. 781 +xxxiv p. Indiana University–Creole Institute. (E. W. VédrineFrenand LégerJacques PierreNicolas André: native speakers editing team).

VEDRINE, Emmanuel W. A Bibliography of Theses and Dissertations related to Haiti (2011–2020). (compiled by E. W. Védrine,  Joseph Marcel Georges and Fessando Suffren).
---. A look at Higher Education in Haiti: another step after secondary level.
---. A look at the problem of schools in Haiti (essays and interviews on the problem of schools in Haiti and interviews with some Haitian educators in diaspora). 1994. Soup to Nuts. 2nd  ed., 2007. 221 p.
---. A look at two great dictionaries on Haitian Creole : Yon koudèy 2 (de) diksyonè sou kreyòl ayisyen.
---. Alfabè Jenès Rabòday. (pwezi : poetry).
---. An annotated bibliography On Haitian Creolea review of publications from colonial times to 2000. 700 p. © 2003 by E. W. Védrine and E. W. Védrine Creole Project. Boston, Massachusetts.
---. Charla Lingwista Haitiano Emmanuel W. Védrine na NAAM (Curaçao). [On Haitian Creole  Bibliography, 200 years of publications. Courtesy of Myriam Lavache (Kreyòl Pale, Kreyòl Konprann Institute of Spoken Kreyol. Curaçao; Richenel Ansano (Director of NAAM]; Yaniek Pinedo Védrine (translator). 2016.
---. Collection of published Poems (in periodicals, anthologies and books).
---. D.P.M.-Kanntè: Yon pon ant fiksyon akreyaliteHaïti en Marche, Vol. XI, #1, fevriye 1997. | D.P.M.–Kanntè (play): A bridge between fiction and reality (book review) | D.P.M -Kanntè: un pont entre fiction et réalité. [book review].
---. Database of Haitian Interpreters, Proofreaders and Translators.
---. De flè nan jaden lavi (Two flowers in the garden of life, poetry). Haïti en Marche, Vol. XV, #23.; in JKL (Jounal Kreyòl Ayisyen), jiyè 2002, Vol. 1, #1.
---. Depozisyon Ti Jilyen (Haitian Creole version by E. W. Védrine). “La déposition de Ti-Julien” in Bulletin de l'enseignement de la Martinique, numéro spécial, Fort-De-France, 1948.
---. Dictionary of Haitian Creole Verbs with phrases and idioms. 1992. Soup to Nuts: Cambridge, MA. 246 p. [Reprint by Educa Vision]. [Research ref. in Haitian–English Dictionary, University of Kansas; ref. in Haitian Creole-English Bilingual Dictionary (HCEBD). Indiana University - Creole Institute. 2007
---. Diskou yon kandida tafyatè (Speech of a drunkard - poetry)Bon Nouvèl, novanm, #423.
---. Educating Haitian Youth and the Haitian Community in Diaspora.
---. Eklèsisman ak Demistifikasyon Tontongi nan liv li a, Critique de la francophonie haïtienneTontongi’s clarification and demistification in his book, Critique de la francophonie haïtienne. [book review].
---. Entelektyèl komokyèl. (Pseudo scholar - poetry). Haitian-American Tribune, Vol. IV, #3/4.
---. Fanm Ayiti : Haiti Women (poetry). Haiti en Marche, Vol. XXI, #29.  out. 2007. In Voices of the sun (anthology), Volume I, pp. 275.
---. File se yon lotri (Courting is a lottery - poetry). Tanbou, ivè – prentan.
---. Flè sovay : Wild flower : Fleur sauvage (poetry). Le Matin, 17 nov.
---. 20 Fraz kreyòl potomitan (tradui an plizyè lang): 20 Key creole phrases (translated to different languages). [Ven Fraz... Translated to many languages: ABC (Aruba, Bonaire, Curaçao) Papiamentu: Hilda de Windt Youbi; Dutch translation: Hilda de Windt Ayoubi; French Guyana Creole: Aude Fawaka Désiré; French translation: Jean-S Sahaï; German translation: Jnes Angela Pellegrini; Guadeloupe Creole: Ernest Pépin; Itialian translation: Francesca Palli; Martinique Creole: Raphaël Confiant; Maurician Creole: Sedley Richard Assonne; Reunion Creole: Franswa Sintomer; Rodrigue Creole: Marlin Augustin; Saint-Bart Creole (translated by) CLASH (Comité de Liaison et d’Application des Sources Historiques);  Saint-Luicia Creole: Lindy-Ann Alexander; Seychelles Creole: Penda Choppy; Spanish translation: Miguel Calzada; Swedish translation: Maxette, Malte Olsson].
---. Gen defwa m sonje w (Sometimes, I remember you - poetry). JKL (Jounal Kreyòl Ayisyen), Vol. 1, #5, mas.
---. Haitian authors, editors and translators… know your rights and respect others’.
---. Interview with Jan Mapou (Jean-Marie Willer Denis) about his play, D.P.M-Kanntè. 'Chache-Konnen ak Védrine’, radio program, Haïti Diaspo Inter'. Feb. 1997. Play translated to English by E. W. Védrine.
---. Istwa Bouki ak Malis : Stories of the two brothers, Bouki and Malis). (Creole edition : édition créole, E. W. Védrine. [folktale].
---. Jipon nwa a (an adaptation of ‘Le pargne noir', by Bernard Dadié. Ref. in An annotated bibliography on Haitian Creole, 2003); in Materyèl edikatif pou Bileng Ayisyen,1994). [istwa kout /resi: short story].
---. Jou pa ou : Your day (poetry). Haïti en Marche, Vol. XIII #51.
---. Jounen Entènasyonal Felix Morisseau-Leroy (Felix Morisseau-Leroy's International Day, poetry). Tanbou, ivè – prentan.
---. Kandida dan griyen (Candidates who have nothing to offer - poetry). Bon Nouvèl, #426.
---. Kandida dwategoch (Flip-flop candidates, poetry). Bon Nouvèl, #426.
---. Kandida lamayòt (Clown candidates - poetry). Bon Nouvèl, #426.
---. Konvèsasyon kat ti zanmi ki te nan 'High School’ : Conversation of four friends who were in high school). Ref. in Gramè Kreyòl Védrine, 1996. (Un échantillon d'alternance codique parmi la jeune génération haïtienne aux Etats-Unis : A sample of code switching among the young Haitian generation in the United States). [pyesèt : sketch].
---. Kote kochon kreyòl nou yo? . (What happened to our Creole Pigs? - poetry). in Tanbou.
---. Koudeta nan peyi sivilize. (Coup d’état in a civilized country - poetry). [In An Annotated Bibliography on Haitian Creole…(2003), pp. 378-379; published also on Haitilonline.com].
---. Koudèy sou Edikasyon Siperyè Ayiti : yon lòt etap apre nivo segondè.
---. Koze Lanmou, Vol. II. (collection, written between 1995 – 2009. A collection of poems in Haitian Creole focusing on “Love”; many of them have appeared in periodicals, anthologies and books).
---. Koze Lanmou. Vol. I. (1st. ed.). Boston, MA: VEDCREP. 48 p. [Written between 1986 – 1995. A collection of poems in Haitian Creole focusing on “Love”; many of them have appeared in periodicals, anthologies and books].
---. Kreyòl without toilan introductory course to Haitian Creole. [Manual for learners of Haitian Creole or English].
---. Kri pou liberasyon (Cry for liberation, poetry collection). [Written between 1986 – 2009. A collection of poems which main theme is “liberation”. Many of them focus on Haiti’s history and the Haitian Reality].
---. Kritik Ak Rechèch Sou Pwovèb Ayisyen: revizyon e edisyon 100 pwovèb ayisyen nan 'You can learn Creole', zèv H. Ormonde McConnell ak Eugene Swain Jr | Critics and Research on Haitian Proverbs: a review and editing of 100 Haitian proverbs from 'You can learn Creole', by H. Ormonde McConnell and Eugene Swain Jr. [book review].
---. Lafrechè (The young prostitute - poetry). JKL (jounal kreyòl ayisyen). Vol. #4.
---. Lago ak lanmou. (Hide-and-sick game with Love) - poetry. Haiti en Marche, Vol. XXI, #34
---. Lago ak Lavi (Hide-and-sick game with Life - poetry). The Creole Connection, Vol. IV, #III. [Translated to English by Anna Wexler (June 1998: The Annual Writers’ Workshop, University of Massachusetts-Boston; translated to French by Pierre M. Chery (2000)].
---. Lanmou o pliryèl. (Love in plural - poetry). Tanbou, ivè - prentan.
---. Lavèy 30 Septanm (The Eve of September 30 - poetry). [In An Annotated Bibliography on Haiti Creole, 2003, pp. 580-581].
---. Lavoum pou yo! (Tell them to go away - poetry). The Nations Tribune.
---. Litani yon machannLitany of a market vendor (poetry). [In Anthology of Haitian Poets of Massachusetts, pp. 78-80, 1998].
---. Manman, pa ban m tete ankò. (Mother, don't breastfeed me no more - poetry). Haïti en Marche.
---. Materyèl Edikatif pou Bileng Ayisyen. Cambridge, MA: Soup to Nuts. [Sections on  Poèmes bilingual poems with page reference]. “Afrik! Afrik! : Afrika oh! Afrika oh!” (pp. 64);  “Ayisyen ak Chinwa : L’Haïtien et le Chinois”, pp.67) ;  “Bòn anivèsè : Happy birthday». Haiti en Marche, Vol. XXII, #10, avril 2008; “Ce que tu dois savoir : What I want you to know”, pp. 66); “Dans la Forêt Noire : In the Black Forest”, pp.63) ;  “Defann mwen, m ap defann ou zaboka”. (Defend me, I'll will defend you avocado), pp. 166;  “Elle de dos”. (I see her back, departing). In Voices of the sun (anthology), Volume I, pp. 147; “Lang : Language”, pp.65);  “Vwayajè : Le voyageur”, pp.68)].
---. Materyèl pedagojik pou lekòl Ayiti : Teaching materials for schools in Haiti.
---. Men l anlè a l ap vini. (“He is in the air coming”. [Istwa kout /resi : short story].
---. Mother Nature has risen up against us. (English translation : E. W. Védrine). [Original French text, «Un certain mardi de janvier”, by Nicolas AndréBoston Haitian Reporter, January 23].
---. Mouri pou libere Ayiti (Istwa kout /resi : short story). [Traduction anglaise: Dying, l’auteur; traduction française: Mourir pour libérer Haïti, Jean-S. Sahaï; traduction italienne: Morire per liberare Haiti, Francesca Palli; traduction russe: Karlova Ekatarina; traduction japonaise: Mihoko Tsunetomi; traduction papiamentu: Muriendo pa liberashon di Haiti, Yaniek Pinedo; traduction allemande: Sterben, um Haiti zu befreien, Jnes Angela Pellegrini; traduction espagnole: Morir para liberar Haití, Miguel Calzada”].
---. Mwen reve w dwòl (A weird dream of you - poetry). In Istwa Pwezi Kreyòl Ayiti (anthology and essay– edited by Michel-Ange Hyppolite), pp.202.
---. Nan Amerik, nou wè…, Creole translation). [Original English text: “In the Americas, we see… ”, by Roberto Gibral-Tarik (an excerpt from One in a Million by (Roberto Gibral-Tarik), pp. 27-29). Both texts republished in An Annotated Bibliography on Haitian Creole, 2003, pp. 364- 365].
---. Nan pwovens (In the countryside - poetry). Bon Nouvèl, #36. janv. 1998; #409.
---. New words and idioms entering Haitian Creole. [Haitian Creole lexicon: Leksik kreyòl].
---. Nou se ITIAHaiti : We are ITIAHaiti (chan : song). English translation by E. W. Védrine.
---. Nouvo direktè, nouvo woulo konpresè (A new manager, a new bulldozer - poetry). Haïti en Marche, Vol. XX, #16.
---. Nwèl lavèy Bisantnè (French version: Noël, veille de Bicentenaire by Jean-Samuel Sahaï; Italian version: Natale, vigilia del Bicentenario by Francesca Palli). JKL (jounal kreyòl ayisyen). Vol. 2, #3. [poetry].
---. October 28, International Creole Day, and what?.
---. Otè, editè, tradiktè ayisyen… konnen dwa ou e respekte dwa zòt : Haitian authors, editors and translators…, know your rights and respect others.
---. Pèp ayisyen an 1990 (The Haitian people in 1990, poetry). Tanbou, Vol. II, #1.
---. Peripesi yon ti pèp nwaHardships of a small Black nation (poetry, in Tanbou, 1999; in An Annotated Bibliography on Haitian Creole… 2003).
---. Pòv k ap mande nan Ptoprens”. (Beggars in Port-au-Prince - poetry, in Tanbou, ivè - prentan).
---. Pwodiksyon materyèl didaktik an kreyò: ki pozisyon Ayisyen pran?: Production of teaching materials in Creole: what side are Haitians on?.
---. Pwòpte (Cleanliness). JKL (Jounal Kreyòl Ayisyen). Vol 2, #1, jiyè.
---. 23 Poèmes en français et en haïtien. VEDCREP: Boston, MA. 52 p. [23 poems in French and Haitian Creole. Titles include: (1). “Afrika oh! Afrika oh! : Afrika! Afrika”. (2) “Au bord de l'Océan : Bò Oseyan an(3). “Ce que tu dois savoir : Sa ou dwe konnen.(4) Dans la Forêt Noire Nan Forè Nwa : In the Black Forest : Im Scharzen Wald. (5) “Dans le Parc : Nan Pak la. (6) “Europe et Espagne : Ewòp ak Espay”.(7)  “Les deux Ponts : Pon Nèf ak Pon Women”. (8) Le voyageur Vwayajè. (9) “L'enfant et sa mère adoptive : Pitit ak manman adoktif li”.  (10) “L'existence et la puissance de l'amour : Ekzistans ak puisans lanmou(Kat lèt : Four letters)”; (11) “L'Alpha et L'Omega : Premye ak dènye. (12) “L'Haïtien et le Chinois : Ayisyen ak Chinwa.(13) “L'Haïtien, un metis : Ayisyen, yon metis.(14)  “L'Oiseau et le printemps : Zwazo ak prentan”. (15) “Où se trouve Haïti? : Ki kote Ayiti ye?” .(16) “Qui vous êtes Kisa ou ye? : Quem é você? : Who you are.(17) “Salamanca : Salamank”.(18) “Saison rouge Sezon wouj. (19) “Souvenir : Souvni.(20). “Souvenir de Vienne : Souvni k sot Vyèn”.(21) “Trente ans emprisonné : Trantan anprizone. (22) “Un temoin : Yon temwen”.(23) “Vive les vacances : Viv vakans”.
---. Questionning Haitian Culture to learn more about it : Kesyonnen kilti ayisyen pou aprann plis de li
---. Rat konnen, chat konnen, barik mantèg la sou siveyans” (Retorik an kreyòl ayisyen : Rhetoric in Haitian Creole). [Text to be analyzed “Rat knows, Cat knows, the barrel of lard is being watched”].
---. Rechèch sou pawoli ak pwovèb ayisyen: Pawoli nan yon roman Pauris Jean-Baptiste, 'Peyi Zoulout' ”. Ref. in  An Annotated Bibliography on Haitian Creole…, 2003); “Chen pèdi Chat genyen” (in Materyèl edikatif pou bileng Ayisyen, 1994).
---. Respè pou Fanm Ayiti Tonma : Respect for the Women of Haiti (poetry).  Libète, #293, me 1998. (in An Annotated Bibliography on Haitian Creole, 2003, pp. 578-579].
---. Retard dans l’enseignement des langues étrangères en Haïti.
---. Rèv mwen pou demen. (My dream for tomorrow).  Haïti en Marche, Vol. XIV #3. 2000; in JKL (Jounal Kreyòl Ayisyen). Vol. 2, #3, janvye 2004.
---. Review of Senou's article, ‘A Call for a Coalition and a Unity gove’.
---. Richès kiltirèl Ayiti : yon min ki poko esplwate | The cultural richnes s of Haiti : an exploited mine.
---. Ritardo dell’insegnamento delle lingue straniere nelle scuole di Haïti.
---. Sa m panse de powèm. [What I think about poetry : Ce que je pense des poèmes : Was ich über Poesie denke : Ninavyofikiria kuhusu ushairi… In An Annotated Bibliography on Haitian Creole, 2003, pp. 379. French translation: Jean-Samuel Sahaï-Viranim; German translation: Andrina Soliva; Swahili translation: Richard Kifutu].
---. Se bon tande! (Watch out! - poetry). Haïti en Marche, Vol. XV, #23; in JKL (Jounal Kreyòl Ayisyen), jiyè 2002. Vol. 1, #1.
---. Se kreyòl mwen pale. (I speak Creole). Kreyòl Connection. 1997. [Ref. in An Annotated Bibliography on Haitian Creole… 2003,  pp. 505)].
---. Sen valanten, priye pou mwen. (St. Valentine, pray for me - poetry, in Haïti en Marche, Vol. XV, #23; in JKL /jounal kreyòl ayisyen, Jiyè; Vol. 1, #1).
---. Sezon sechrès Ayiti. (2nd. ed.). JEBCA Editions.  224 p. [English summary : Resumé en anglais]. [© The author’s copyright : © Dwa otè a] . [© Lexical data (for hyper base software for dictionaries) : © Done leksikal (pou lojisyèl ipèbaz pou diksyonè)]. [In Papiamentu language, Temporada di sekura na Haiti. [First original Creole version was published in 1994: Soup to Nuts Publishers, Cambridge, MA. 1994. 128 p. [The novel has been translated to English by the author (Emmanuel W. Védrine). [Text in pdf format : Tèks an fòma pdf]; VEDCREP: Boston (edition, 2013, 163 p. [“In Sezon sechrès Ayiti, the author presents a Haiti the way it exists through the eyes of characters. Sezon sechrès Ayiti is a historical novel written in the Haitian language and one that is written in a simple language, presented in a historical, political and economic context: what happened in Haiti, what happened recently, and what continues to happen. The philosophy and psychology of the people are about the same: they all would like to see a beautiful Haiti, one where everyone can work together. They are victims of the drought, of the crimes going on in the country and o abuses done to them. They are leaving Haiti for same causes though they like the country but the situation forces them to leave. Despite of all the crimes and abuses committed to them, they don't ask for anything wrong to happen to the criminals, but they would like them give up all that is evil, they would like them to change so that there can be a real change in the country”.
---. Si m te, m ta...  (If I were, I would... - poetry). [In Revolution Révolution Revolisyon: Anthology, 2004, edited by Ella Turenne; in Materyèl Edikatif pou Bileng Ayisyen, 1994 (pp. 25-26].
---. So many political parties, so little progress. (Anpil pati politik, ti kal pwogrè).
---. Some Reflections for a New Haiti after January 12, 2010The Mass Media, Vol. XLIV #7, Feb. 2010, pp.11, University of Massachusetts-Boston.
---. Some superstitions in Haitian culture : Kèk sipètisyon nan kilti ayisyen.
---. Standardizing Haitian Creole : A Roundtable Discussion.  Haitian Studies Association 18th Annual Conference. October 5-7, 2006 - University of Virginia, Charlottesville, VA. Panel: M. Prou, E. W. Védrine, A. Valdman, J. Barnes-Huducourt. [Konferans /Tab Rond sou «estandadizasyon kreyòl» -- Conference].
---. Suzanne Comhaire-Sylvain : a bibliography of her publications.
---. Tardiness in foreign language teaching in Haiti’s schools  : Reta nan ansèyman lang etranje nan lekòl Ayiti”.
---. The Butios have promised victory. [English translation of an epic poem translated by by E. W. Védrine; original text appeared in Jean Fouchard’s collection Pre-Columbian history of Haiti; original text in French. Both texts republished in Materyèl Edikatif pou Bileng Ayisyen (1994, pp. 9-10); in Prisma (literary magazine, University of Massachusetts-Boston, Spring 1990)].
---. The use of Creole in schools in Haiti (use of the urban variation and the tendency to reject the rural one: Sociolinguistics and the reality behind it).
---. Ti Istwa Kreyòl : Short Stories in Haitian Creole. [Liv Istwa kout, ak kesyon sou istwa yo ; pwovèb sou bèt]. [folktale].
---. Ti Malis ak Bouki apre 12 janvye: Pati II Dyesibon kontinye ap pale sou tranbladtè a”. 29 avril.
---. Translation samples, and all we can do with documents written in Haitian Creole: Echantiyon tradiksyon, e tout sa nou ka fè ak dokiman ki ekri an kreyòl ayisyen • Pwodiksyon kreyòl ekri e sipò konkrè l, grafi a • Chávez en camisa roja, Préval en camisa azúl • Douz (12) Prensip Bwa Kayiman: The Twelve Bwa Kayiman Principles • Le reboisement d’Haïti, un défi politique et environnemental • Curaҫao welcomes Haiti’s President, Michel Martelly • [Kiraso di bon bini a prezidan Ayisyen an, Michel MartellyBarack Obama’s acceptance speechBèbè Golgota: Bouskay sitwayènte ak diyite • Pierre Ericq Pierre (Ex-Premier Ministre désigné) • Presidente Martelly lo kanta pa rekounda fondo •  “Mouri pou libere Ayiti”, (resi /istwa kout: short story, Dying for Haiti’s liberation). Yon echantiyon tradiksyon apati lang kreyòl: A translation sample from Haitian Creole (to EnglishFrenchGermanItalianJapaneseLatinPapiamentuRussianSpanish…) • Boukan dife literati ak Joël Lorquet.
---. Transpòtasyon an Ayiti. (Transportation in Haiti - poetry. in Tanbou). 
---. Trente ans emprisonné : Thirty years imprisoned” (poetry). [In An Annotated Bibliography on Haitian Creole, 2003, pp. 575-576)]. in Voices of the sun (anthology), Volume I, pp 274.
---. Twenty cents of consciousness to become a better person : Ven kòb konsyans pou vin yon pi bon moun.
---. Un super coup digne de Maître Lefort V du Cap-Haitien!. [A Meaty Case Won by Attorney. Lefort V of Cape-Haitian : Mèt Lefort V, nan Okap, fè yon kokenn kou]. [Joke, story].
---. Vanjans Konpè Chat (édition créole / Haitian Creole edition: E. W. Védrine). [folktale].
---. Working harder to bridge the generation gap. E. W. Védrine. Boston Haitian Reporter.
---. Yon bouke flè pou fanm vanyan. Bon Nouvèl, mas, #416. (A bunch of flowers for brave women - poetry).

LOUIS, Wilson Thelimo and Obdiel Zidane Dormélus. “Kontrandi Edikasyon Kreyòl nan Lekòl Ayiti” (In An Electronic Teaching Materials’ Model for Haitian Students and Teachers by Emmanuel W. Védrine. Winter. 2020).

* * *

Nòt pou rechèch

Atelye pou Anseyan (pwofesè) Ayisyen • Atelye pou otè /ekriven ayisyen • Istwa kout (resi) an kreyòl ayisyen • Itwa foklorik ayisyen (Istwa kont ayisyen) • Literati ayisyen an kreyòl • Literati ayisyen nan dyaspora • Materyèl an liy pou lekòl Ayiti • Materyèl didaktik (pedagojik) an kreyòl ayisyen • Materyèl didaktik (pedagojik) pou moun k ap aprann kreyòl ayisyen • Materyèl didaktik (pedagojik) pou pwogram alfabetizasyon an kreyòl • Materyèl didaktik /pedagojik an liy (sou entènèt la) pou Etidyan (elèv) ayisyen • Materyèl didaktik /pedagojik an liy pou anseyan ayisyen • Pwezi /powèm an kreyòl ayisyen • Tèz ki an rapò ak Ayiti.

E. W. Védrine Creole Project, Inc.
Boston, Massachusetts. USA

*

Viré monté