Potomitan

Site de promotion des cultures et des langues créoles
Annou voyé kreyòl douvan douvan

Archipélies n°6

Discriminations multiples et croisées

Le numéro 6 d’Archipélies vient de sortir. Il s’agit de la revue en ligne du CRILLASH: Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines de l’Université des Antilles. Cette revue est dirigée par Gerry L’Etang.

La partie Dossier du° 6 a été coordonnées par le sociologue Gilbert Elbaz. Elle s’intitule:  Discriminations multiples et croisées, et est consacrée aux discriminations analysées au travers du prisme intersectionnel. Cette étude est composée de cinq parties.

  • La première est théorique. Elle définit le concept de discrimination et les facteurs qui y contribuent.
  • La seconde partie est historique et s’attache à observer la permanence, à travers les époques, du phénomène.
  • La troisième étudie le poids des représentations en la matière, notamment au niveau des médias.
  • La quatrième partie s’attache à présenter des témoignages de vécus discriminés, individuel ou collectif, mais également de réaction à la discrimination.
  • Enfin, la cinquième partie présente des mobilisations contre les discriminations, leurs succès comme leurs limites.

Le tout contribue à une meilleure compréhension des discriminations.

La partie Hors-dossier de ce numéro traite, elle, du postcolonial et du FLE, et de la tracée diasporique d’un salsero mayor.

https://www.archipelies.org/238

* * *

Présentation

Numéro coordonné par Gilbert Elbaz.

La thématique des discriminations peut être abordée à partir de nombreux angles, raison pour laquelle le cadre intersectionnel est particulièrement adapté à son analyse. Dans ce numéro d’Archipélies, qui s’adresse tant aux spécialistes qu’au grand public, les cinq parties qui le constituent représentent chacune un angle d’attaque différent.

La première partie est théorique et définit le concept de discrimination, et les multiples facteurs qui peuvent y contribuer. C’est un concept mobile puisque le discriminé peut rapidement se convertir en discriminant, ou plus diaboliquement encore, jouer les deux rôles concomitamment sans ressentir, tel un sociopathe, de scrupule. C’est aussi un concept politique puisqu’il exclut la posture victimaire pour y faire prévaloir celle de l’analyste érudit de la société, de sa dynamique de pouvoir qu’il ambitionne de pulvériser.

La deuxième partie souligne l’omniprésence historique des discriminations dans les sociétés invariablement marquées par le sceau du pouvoir, surtout celui de nommer l’autre comme inférieur.

La troisième partie se penche sur la thématique de la représentation, en particulier à travers les médias qui jouent un rôle axial dans la diffusion massive et répétée des stéréotypes, en particulier ceux colportés par des feuilletons télévisés offerts directement à des millions de foyers.

La quatrième partie aborde l’expérience, la souffrance de la discrimination qui peut déboucher soit sur la résignation, soit sur la conversion au statut de discriminant, soit sur la mobilisation contre la discrimination.

Enfin, la cinquième partie traite de la thématique de la mobilisation contre la discrimination, qui s’exprime souvent sous forme de mouvements sociaux dont les moyens limités ne peuvent malheureusement produire que des résultats limités.

En s’appuyant sur des expériences concrètes, chaque essai aborde un ou plusieurs aspects des discriminations qui ne peuvent être que multiples par les nombreux facteurs qui les causent, les composent et les dynamisent vers un changement positif de la société. Ces facteurs peuvent aussi se croiser, soit pour exacerber la situation discriminatoire subie par une même personne ou communauté, soit de façon plus perverse pour faciliter la transmutation d’une victime en bourreau.

Dépassant les frontières idéologiques classiques, chaque essai, à sa manière, contribue à une meilleure appréhension de l’expérience de la discrimination en affinant les concepts qui y sont afférents et qui ne peuvent jamais être définitifs, mais au contraire toujours en délibéré, en devenir, afin de s’adapter aux vicissitudes du contexte globalisant des sociétés postmodernes.

Sommaire

Éditorial

Gilbert Elbaz

Pourquoi la question des discriminations multiples et croisées, et surtout pourquoi aux Antilles?

Dossier

Diane Lamoureux

Luttes contre les injustices et construction des solidarités

Stéphanie Mulot

Santé, culture et soins dans le contexte du VIH en Guadeloupe. Une lecture intersectionnelle des catégorisations et des prises en charge

Maryse Jotham Dolmare

Blanchité, discrimination et intersectionnalité

Nadia Chonville

L’homophobie aux Antilles : réappropriation d’un obscur héritage colonial

Liz Ovalles

Héros nationaux officiels versus héroïnes nationales oubliées : Le cas de Manuela Sáenz au Venezuela

Philip Sadikalay

Le geste Jazz et la condition noire féministe : Une étude comparée des dissonances

Yolande-Salomé Toumson

Lecture du cinéma caribéen féminin francophone. L’activisme nègre et féministe de Euzhan Palcy

Agnès Aurore

Discriminations dans Being Mary Jane

Marlène Montagne

Parcours scolaire des élèves en situation de handicap : égalité des droits et des chances vs cumul d’inégalités

Céliane Romany

Témoignage : Le handicap invisible ou les stigmates méconnus d’une intégration controversée

Rita Bonheur

Témoignage : Femmes, discriminations et violences : l’expérience militante de l’Union des Femmes de Martinique

Stéphanie Melyon-Reinette

Contre Misogynoir. Des Caribéennes francophones entre Black Feminism et afroféminisme

Steve Gadet

Black Lives Matter : analyse d’une réaction citoyenne face à la brutalité policière aux États-Unis

Hors-dossier

Patrick Riba

Français langue étrangère et postcolonialisme, un regard sur le FLE dans les Amériques hispanophones

Gérald Désert

La chanson de protestation de Rubén Blades : mode d’expression d’une pensée diasporique transcontinentale latino-américaine

Note de lecture

Corinne Mencé-Caster

La dérive identitariste, de Jean Bernabé

 

Sur Potomitan

Archipélies n°1 : Écriture et marginalité dans la Caraïbe: de Saint John-Perse à Reinaldo Arenas.

Archipélies n°2 : Senghoriana: éloge à l'un des pères de la négritude.

Archipélies n°3-4 : De la créolisation culturelle.

Archipélies n°5 : Réel, merveilleux, magie et baroque dans la Caraïbe.

Archipélies n°6 : Discriminations multiples et croisées.

 

boule

 Viré monté