Potomitan

Site de promotion des cultures et des langues créoles
Annou voyé kreyòl douvan douvan

18 ME : FET DRAPO AYITI

Drapeau d'Haïti

Le 18 mai 1803, Dessalines déchire le blanc du drapeau français pour en faire le drapeau haïtien. Cet événement est illustré par le tableau de Madsen Mompremier, «Dessalines Ripping the White from the Flag» (huile sur toile, 1995). (Voir Sacred Arts of Haitian Vodou, Donald J. Cosentino, Editor. UCLA Fowler Museum of Cultural History, 1995, p. 122.)

Considérations sur l'histoire d'Haïti par Octavien Vidal.

18 mai (Requête du bicolore) Kelita 18 mai 2010, Port-au-Prince, Haïti.

Citadelle Laferrière
Citadelle Laferrière. 1983. Photo Fabio et Franco Biaggi.
La citadelle Laferrière, dont la construction a débuté au lendemain de la guerre de l'indépendance est érigée sur le socle rocheux et escarpé du Pic Laferrière à une altitude de 875 mètres. La citadelle Laferrière est la plus prestigieuse et l'une des plus imposantes forteresses du continent américain construites au XIX siècle. Elle est classée patrimoine mondiale par l'UNESCO.

Drapeau 2013

Pour écrire
un poème
à notre drapeau,
il nous faut
notre sang
pour thème...
Pour dire
au monde
ces chants
d'honneur
qui fondent
en nos cœurs...

Bonne fête Haitiens.
Guy Cayemite

Drapeau d'Haïti

Drapeau

Drapeau, tu flottes
toujours la tête haute...
Tu es le signe visible,
la force tangible
de la patrie...
Quand la batterie
sonne l'assaut,
sur le front du héro
tu es l'idole...
Tu es le symbole
de la dignité du cœur
et de l'honneur...
Quand l'un tombe,
un autre de sa tombe
vite en défi
pour te redonner vie
t'infuse de son sang
prend la relève,
te relève
et au front de la bataille
te porte grand
sans bavure et sans faille.... 
Sous les balles meurtrières 
de la Butte Charrier 
et de Vertières, 
ces valeureux guerriers 
au son du lambi 
ont brave et gravi 
les sentiers de la Mort 
décidant ainsi le sort 
de leur destinée... 
Ils n'ont pas recule 
devant le danger
de l'injustice... 
Ils ont ose
les coulisses 
des feux croises 
vers la Liberté, 
haut et fier 
leur flambeau 
l'âme altière, 
le rouge et le bleu
leur drapeau 
flottant dans les cieux...
.
Bonne fête du drapeau
a TOUS...

Guy Cayemite
18 mai 2012

Drapeau d'Haïti

Lavironn dede

Èske m gen chans
flote drapo m
yon dènye fwa
èske ble e rouj
la pa detènn
di m kilè
bikolò m ap rejwenn valè l

Drapo m vle pale
e kisa l di:
"Pa pran m pou dekore lari
Pa pran m pou dekore riyèl
Piga w mete m nan tèt jenn fanm
Pa fè m sèvi riban timoun jadendanfan
E pa menm mete m bare blad tete w
Nan fon kè w
Ou konnen byen ou pa renmen w

Se chak jou ou ap gade m
Sire kon peiny ti dan
Chifonnen kou soupyè ki sou bourik
Epi jodi diswi me
Ou te gentan pi bon zanmi m
Ou se sèl patriyòt
Vouzan pou ou mouche
Lavoum pou ou madanm

Bitsantnè lendepandans
Drapo blan etranje
flote sou zile a
Jouk jounen jodi
dirijan m son w bak kennedi
lame m se yon pwazon pèpè
sekirite m son "tout par et pour la métropole"

Tipinèz kote w
Sikonstans lavi ki rann ou 'hors la loi'
Mwen menm se dilè politik
Ki rann mwen restavèk
Se yo ki lakòz
Jodi diswi me
Drapo m neye
Ak rèv mwen
Nan lanmè san bout
Ble e rouj mwen
Fè nofraj
Nan oseyan lavironn dede

Johnny Bélizaire
Amiens, jou ki te 16 me 2005

Drapeau d'Haïti

Drapo

Lan san nou batize,
nou pa nan betize.
Depi se DRAPO nou
nou bali tout lanmou.
Se li ki nannan kèn
li reprezante frèn ak sèn,
fiète nou, dinyite nou.
Kote nou pase tou patou
se li nou montre
pou di ki sa nou ye.
WOUJ, san ki tonbe pou libète
BLE, se siel, kote nou vle ale...

Pou AYISYIEN TOU PATOU.

Guy Cayemite
18 Mai 2011

Drapeau d'Haïti

Pour faire flotter le drapeau

par Luc Grimard
(1886 -1954)
Née au Cap-Haïtien le 30 janvier 1886.
Professeur de littérature, de langues, de philosophie et de sciences sociale.
Avocat. Consul d'Haïti en France (Havre).
Publia à Paris, dans la même édition, deux recueils de poèmes intitulés :
Ritournelles
et Sur ma flûte de bambou
(Éditions de la Nef, 1927 )

Il était mort déjà, depuis un mois et plus,
L’ancêtre qui souffrit l’exil et la torture,
Là-bas, au Fort –de- Joux, le premier des Élus
Celui qu’on nomme Louverture !
Il était mort de froid derrière ses barreaux
Sans savoir que dans l’Île en feu, la grande idée
Celle qu’il annonçait au Cap, sur le «Héros»,
Elle était enfin fécondée.

L’Île ne voulait plus porter chaînes ni jougs !
Saint-Domingue entendait vivre et vivre à son aise
Et les tiers héritiers du prisonnier de Joux,
S’étaient lancés dans la fournaise.
On se battait depuis Octobre; et Mai
Aux ouragans de feu de la lutte âpre et dure,
Mêlait les rossignols du pays bien-aimé,
Vocalisant dans la verdure.

Mais qui donc admirait les oiseaux et ou les fleurs
Réunis en congrès ces enfants des Tropiques,
Les chefs, les grands soldats, racontaient leurs douleurs
Et rêvaient de combats épiques…
Et voici que l’un deux, farouche, Illuminé
A pris un étendard du pays de la Loire
Et d’un geste inspiré, le grand Prédestiné
De la légende et de la gloire.

Arrache le cœur blanc du drapeau mutilé
Et brandit un drapeau nouveau ! L’armée acclame,
Mais ce drapeau bleu, rouge est morne ! Et ventilé,
Il reste morne : Il n’a pas d’âme !
Dans le tonnerre des tambours et du canon
Les vivats des soldats roulent jusqu’aux collines.
Mais l’étendard est morne. Alors, il dit un nom,
Celui qu’on nomme Dessalines.

Il dit un nom rempli de frissons printaniers
Un nom d’exil, un nom de faim, mais de victoire
Le nom des premiers vents parmi les bananiers,
Le nom de l’orgueil péremptoire,
Un nom que reconnaît l’écho sur le coteau,
Un nom qui va bondir dans l’Histoire future…
Il avait dit le nom sacré de Louverture:
Et le drapeau se mit à flotter aussitôt…
 

18 Me : Fèt Drapo Ayiti 18 Me: Fèt Drapo Ayiti
Yvrose LUBÉRISSE
. 56 paj. 2004. Educa Vision (educa@aol.co); 7550 NW 47th Avenue, Coconut Creek, FL. 33073 Tel: 954-7250701. ISBN:1-58432-216-0.

Ti liv sa a pèmèt dekouvri istwa drapo peyi Dayiti. Li pale sou sikonstans drapo a te kreye depi fevriye 1803 epi rezondèt kongrè Akayè a nan mwa me.

Li bay kèk detay sou sans koulè drapo a, sou Katrin Flon, sou chante nasyonal.

Se yon liv ki ka pèmèt timoun lekòl  konnen enpòtans fèt nasyonal sa a, epi konprann kijan kreyasyon drapo a mare ak istwa peyi a.

This booklet allows us to discover the history of Haiti's flag. It talks about the circumstances in which the flag was created from February 1803, and the purpose of the Arcahaie Congress in the month of May. It gives some details on the sense of the colors of the flag, about Katrin Flon, and the national songs. This booklet will allow students to know the importance of this national holiday, and understand how the creation of the flag is intertwined with the country's history.

Ce livret permet de découvrir l'histoire du drapeau haïtien. Il relate les circonstances de la création du drapeau en février 1803 ainsi que les objectifs du congrès de l'Arcahaie en mai 1803. Il permet de comprendre le sens des couleurs du drapeau, le rôle de Catherine Flon, l'importance des hymnes nationaux. Il offrira également aux élèves l'occasion de saisir l'importance du 18 mai en tant que fête nationale et d'établir les liens entre la création du drapeau et l'histoire du pays.

Drapeau d'Haïti

Sept symbole ou significations du drapeau haïtien

Par Rigobert Carty, av.

De tous les symboles créés par l'homme dans son ardent désir de représenter sur le plan concret les idées forces qui l'animent et le guident, le drapeau est celui qui contient le plus de significations. Quelles sont celles de notre bicolore? A mon avis, notre drapeau comporte sept significations que je pourrais considérer comme majeures.

Première signification

La première signification du drapeau haïtien est celle de la réconciliation. Pendant la guerre de l'indépendance, l'armée indigène se battait en bandes dispersées. Les Petit-Noël, Sans-souci, Lamour Dérance…, tous des chefs de bande, refusèrent obstinément de se soumettre à l'autorité de Dessalines. Il fallait une stratégie unitaire des généraux indigènes tels que Christophe, et Philippe Guerrier pour ramener à la raison ces éléments de discorde dont l'action nocive pouvait retarder pour longtemps l'issue de la lutte contre les Français. La soumission de ces chefs de bande ainsi que le ralliement de Pétion dans les rangs de l'armée indigène ayant à sa tête Jean-Jacques Dessalines comme général en chef constituent un acte de haute portée historique. C'est le premier acte de réconciliation sincère posé dans notre histoire. Cette stratégie unitaire devait conduire à l'Arcahaie les officiers indigènes de l'Ouest et des quartiers voisins pour la création d'un drapeau spécial pour l'armée indigène le 18 mai 1803.

Deuxième signification

La deuxième signification du drapeau est celle de la liberté. Sans entrer dans les controverses historiques relatives aux couleurs de notre drapeau et à ses différentes positions par rapport à la rampe, notre “oriflamme à deux tranches” est le symbole vivant du souffle puissant de la liberté qui animait l'armée indigène dans sa lutte contre les hordes de Napoléon Bonaparte. Aussi, à chaque fois que nous voyons flotter le drapeau haïtien, il représente l'effort et les sacrifices consentis par nos ancêtres pour vivre libre ou mourir, tout en refusant la domination d'aucun autre peuple sur cette planète. L'épopée fulgurante de Vertières a été conduite et menée au succès au nom de la liberté. Car, après le 18 novembre 1803, le soleil d'Haïti luisait sur deux catégories d'hommes: les morts et les libres.

Troisième signification

La troisième signification de notre drapeau est celle l'indépendance nationale. L'indépendance est le fondement politico-juridique de la nation haïtienne. Elle lui confère une personnalité légale afin que ses citoyens puissent assurer son destin qui devrait être un destin de grandeur. A chaque fois que le drapeau haïtien flotte sur un édifice public ou privé, national ou international, il indique clairement que Haïti est une nation indépendante et qu'elle fait partie des autres nations, jouissant de son statut politico-juridique. Aussi, tout acte nuisible à l'indépendance nationale posé par nous est une souillure portée à notre drapeau.

Quatrième signification

La quatrième signification du drapeau haïtien est celle de l'unité nationale. Que de déchirements internes causés par notre manque de compréhension dans la gestion politique de notre nation! Au lendemain de notre indépendance, la nation fut divisée territorialement. Pétion régnait dans l'Ouest et Christophe dans le Nord. Deux tempéraments opposés politiquement et socialement. Ce qui nous a valu l'existence de deux Etats sur un espace territorial de 28,250 km2: une république et un royaume. Chacun de ces deux Etats hissait son drapeau, établissait son administration, présentait une vision différente de la chose politique. Au moment de la disparition de cette division nationale, un seul drapeau flottait sur le sol haïtien redevenu un et indivisible.

Cinquième signification

La cinquième signification du drapeau haïtien est celle de la souveraineté nationale. La souveraineté et l'autonomie sont deux notions complémentaires. Cependant, la première a un caractère juridique, la deuxième un caractère administratif. Par conséquent, être une nation souveraine et autonome, c'est établir, dans les limites de son territoire, les règles et principes de vie pour la pérennité de l'Etat. Notre drapeau flotte dans l'azur pour indiquer à tous, qu'une fois établis, seuls les fils du pays ont le droit inaliénable et imprescriptible de les modifier dans le but de parvenir à une société plus humaine, plus juste, plus harmonieuse et respectueuse des droits de chaque citoyen, surtout le droit à la vie et à la poursuite personnelle du bonheur.

Sixième signification

La sixième signification du drapeau haïtien est celle de l'existence de notre pays en tant qu'Etat. L'Etat est en quelque sorte une autre forme de pouvoir politique suivant le constitutionaliste George Burdeau. Il est le support indépendant des personnalités gouvernantes. L'Etat, suivant l'auteur précité, est le titulaire abstrait et permanent du Pouvoir dont les gouvernants ne sont que des agents d'exercice essentiellement passagers. C'est le drapeau qui symbolise la continuité et l'autorité dont sont investis les gouvernants. Par conséquent, le drapeau est aussi le symbole vivant de la continuité de l'Etat.

Septième signification

La septième signification du drapeau haïtien est celle de l'âme nationale. Tous les idéaux nobles, de grandeur qui ont contribué à faire de nous une nation reconnue et jadis respectée constituent une expression de la conscience nationale ou de l'âme nationale d'après Kern Délince, “en dépit de nos luttes fratricides et nos comportements aberrants, nous avions gardé un certain nombre de traits positifs qui faisaient l'originalité de notre personnalité: Sentiment de l'honneur, amour passionné de la liberté, acharnement très vif à la souveraineté nationale, goût de l'héroïsme, courage physique et moral, croyance en une vocation messianique de la nation haïtienne.” Qui d'entre nous possède encore ces sentiments! Hélas, tous ces traits positifs ont perdu de leur valeur. Il nous faut les réanimer. Il nous faut retrouver le souffle des grand ancêtres comme aime à le répéter le Professeur Leslie Manigat, ancien président constitutionnel de la République d'Haïti.

Souiller le drapeau, l'insulter par des actes de vagabondage, des actes provenant des fils dénaturés, des renégats, c'est aussi souiller l'âme nationale. En l'espace d'une décade, notre drapeau a été souillé plusieurs fois. Réfléchissons, méditons sur les conséquences insultantes et honteuses d'une telle situation pour notre malheureux pays.

Que Dieu protège notre chère Haïti et notre drapeau !

Rigobert Carty
Miami, le 18 mai 2005

Drapeau d'Haïti

Konstitisyon Repiblik d'Ayiti (29 mas 1987)

Premye Pati Konstitisyon an - Chapit 1

Nimewo 2:
Koulè drapo peyi d Ayiti, se ble e wouj.

Nimewo 3:
Men ki jan drapo peyi d Ayiti dwe fèt:
Drapo a fèt ak 2 moso twal, menm longè, menm lajè. Moso twal ble a, anwo. Moso twal wouj la, anba. Tou le 2 moso twal yo kouche.
Nan mitan drapo a, sou yon ti moso twal blan, yon moso twal kare, y a fè desen yon pye palmis, ak yon bonèt wouj sou tèt pye palmis la.
Anba fèy palmis la, y a fè desen kèk zam ak kèk enstriman mizik.
Men sa y a ekri, anba, sou ti moso twal blan an: MEN ANPIL, CHAY PA LOU.

Constitution de la république d'Haïti (29 mars1987)

Titre I - Chapitre I

Article 2:
Les couleurs nationales sont le bleu et le rouge.

Article 3:
L'emblème de la Nation haïtienne est le Drapeau qui répond à la description suivante:
a) Deux (2) bandes d'étoffe d'égales dimensions: l'une bleue en haut, l'autre rouge en bas, placées horizontalement;
b) Au centre, sur un carré d'étoffe blanche, sont disposées les Armes de la République;
c) Les Armes de la République sont:  le Palmiste surmonté du Bonnet de la Liberté et, ombrageant des ses Palmes, un Trophée d'Armes avec la légende: L'Union fait la force.

Hymne nationale d'Haïti

 

Viré monté