Potomitan

Site de promotion des cultures et des langues créoles
Annou voyé kreyòl douvan douvan

Ma Créolité Polonaise. Grâce et Gratitude.

Maxette Olsson

"Le premier droit que nous avons est celui d'être en bonne santé."
Louis Boutrin 

Mille merci à toutes ces belles personnes divinement canalisées qui m'encouragent et me veulent du bien. Vous vous reconnaissez! Cet article est inspiré par vous. Les expressions créoles de ci et delà sont pour les créoles.

Pour tous ceux qui se demandent, non! Je ne suis pas morte. An pòkò mò.  Toutefois, depuis le cri de ma naissance, je vais vers cette direction. Et tout ce que nous faisons dans cet espace de temps est pour comprendre que l'Esprit est déguisé en la personnalité que nous choisissons. La-y pann i sèk. Ce pourquoi je ne me suis jamais sentie indispensable. De la diaspora antillaise, il y a belle lurette que je sais que la planète se meut sans moi. À la bonne heure ! N'étant pas spécialiste de l'anatomie mais de l'esprit, dire pour le moment ce qui se passe dans le temple de l'Esprit qu'est ce corps parfois douloureux n'est pas de mon ressort, mais n'ayant aucune âme de martyre, quelque soit mon état, me faire valoir en cherchant la pitié, n'est pas le fort de la Créole Guadeloupéenne Bas-du-Bourgeoise des années 1960 de la Basse-Terre que je suis… aussi.  Mon Bas-du-Bourg mythique, puisque ce célèbre quartier est comme la nostalgie. Il n'est plus ce qu'il était. «Sété kyenbé kò-w! Pa lésé kò a-w alé ! Kyenbé rèd! (Tiens toi bien. Ne laisse pas aller ton corps. Tenir bon)» est l'éducation créole. Se plaindre quand on est enfant n'était nullement de rigueur. Quant aux pleurs, ils étaient autorisés presque seulement aux funérailles. 

Je n'ai donc jamais su partager mes blessures, nonobstant afficher allègrement son bien-être attire trop souvent des envieux. Mais comment me plaindre aux Terriens affamés de bien-être qui déjà souffrent sur une planète empoisonnée par eux-mêmes ?  La complexité de l'être humain m'a toujours fascinée. Regardons autour de nous ! J'ai remarqué que la gent hospitalière semble plus mal en point que ceux qu'elle soigne. Fatigue. Dépression. Burn out. Écoutons la radio. La télévision. Les nouvelles sur nos portables… Cancer qui décime toutes les générations. Comment me plaindre aux femmes battues et tuées par leurs conjoints? En passant «La violence contre les femmes est une pandémie mondiale. 35% des femmes dans le monde ont subi des violences, environ 750 millions de femmes se sont mariées alors qu'elles étaient enfants et 200 millions de femmes et de filles ont été agressées sexuellement, la plupart avant l'âge de cinq ans. La violence contre les femmes est une violation grave des droits de l'homme et affecte les femmes indépendamment de leur appartenance religieuse ou ethnique, de leur statut social ou de leur situation géographique.» écrit le journal du soir populaire suédois «Aftonbladet». 

Comment me plaindre aux cancéreux, aux grévistes, aux chômeurs, aux réfugiés, aux guerriers, aux vieux sans domicile, aux enfants de guerre abandonnés et affamés… Comment me plaindre? Comment respirez dans cet atmosphère d'insatisfaction permanente ? Qu'attendre d'un monde soucieux de l'avenir alors que je ne peux vivre qu'au présent ? est mon dilemme. En pleine transition, je ne suis bien sûr pas là pour changer le monde. Lorsque je compris que je voulais changer le monde, je dus m'approfondir pour entendre qu'en fait, je choisissais de changer le monde, parce qu'il m'était plus difficile de me changer moi-même. La transition est l'évolution psychologique vécu pour accepter une nouvelle situation. Changement est impermanence. Trève de philosophie,  cette «science de l'absolu», disait Hegel.

Et voilà l'histoire: 

L'année dernière, un choc du à une déception d'amitié à la Guadeloupe, mon île au soleil, rejaillit à la surface de mon enfance, me divisa et me stressa littéralement au point que je m'en suis tant voulue de retomber dans le piège. J'avais honte, jusqu'à  presque perdre ma propre estime. Chiklé an bab. Bab an chiklé (C'est du chewing-gum dans une barbe). Je perdais mon souffle. Apa kouyonad (Vraiment). Ressentir la honte dévoile le déshonneur. La déception est un voile de désillusion épuisante lorsque vous n'êtes pas traitée comme vous vous attendez à être traitée. J'ai lu quelque part que «S'attendre à être bien traitée parce que vous êtes une bonne personne est un peu comme s'attendre à ne pas être attaquée par un taureau parce que vous êtes végétarien.» Le déshonneur est une perception émotionnelle de l’ego et du mental au paroxysme. Un état qui débride la rage, mais ce déchaînement grâce à Dieu révèle la contrition qui guide à l’éveil et la résurrection de la dignité.  Une preuve que le stress déséquilibre sérieusement le système immunitaire.  Oui, le même stress qui est la réponse de l'organisme aux facteurs d'agression physiologiques et psychologiques ainsi qu'aux émotions qu'elles soient agréables ou désagréables. Ludovic Luce, un jeune ostéopathe plein d'attention, spécialiste de médecine naturelle à la Guadeloupe, en une seule visite, me rabibocha, afin que je prenne l'avion pour la Suède.

Puisqu'«il ne faut pas blâmer une contrariété», selon le proverbe créole, je me suis adonnée à découvrir la différence entre la guérison et le healing. Guérir est se délivrer d'un mal physique dans le corps. Healing est le lâcher prise de tout passé qui nourrit ce mal, jusqu'à l'atteinte de la quiétude. Pani bwi. Fò-w suiv. Le healing est une méthode d'intégrité qui exige le rare courage de se voir sans masque. La lumière ne saurait resplendir sans obscurité. On ne peut démasquer ses peurs, ses failles, ses erreurs sans patauger dans ses blessures, ses frustrations, ses traumas. Dénuée de healing la guérison n'est jamais complète. 

On regroupe souvent sous le terme de guérisseurs, les soigneurs de la médecine alternative, les magnétiseurs, les rebouteux, les coupeurs de feu… Nous sommes tous des guérisseuses et guérisseurs. Certains utilisent leurs mains pour battre, leurs dents pour mordre et les paroles pour écraser, et médire leur entourage sous prétexte d'être sincère. L'ego a ses farces hachées et marinées d'ignorance. J'ai toujours ressenti le toucher d'une personne avec amour, un sourire sincère, un mot plein de gentillesse, un regard de compassion comme des gestes guérisseurs. Je souligne toucher avec Amour. La spécialité des enfants. 

Enflammée, j'amorce la première phase processuel lors d'un désarroi: activer ce don divin qu'est mon exutoire embrasé, à la documentation de ce tsunami d'émotions qui accompagnent la désillusion: Écrire. Écrire. Écrire ce que je suis incapable de dire. Puis, vint l'expulsion de toutes auto-pollutions: les aliments toxiques. L'entourage négatif. Comme par enchantement les faux amis continuent à s'éliminer tout seuls. Cependant je reconnais  que c'est toujours mortifère de remarquer qu'un ami-e n'était pas un ami-e. Oui. Et bien sûr, éviter les lieux malsains et les interactions  malintentionnées sont des prescriptions. Tout cela suivi d'exhalaisons purificatrices dues au détachement à ne pas confondre avec l'indifférence. L'attachement a tendance à créer des illusions qui à leur tour se perdent et se fondent au son de la vérité qui elle, est relative. Le détachement c'est se libérer de ce qui a été, afin d'embrasser ce qui est. Pas facile. Ma décision fût enfin de rester aussi vigilante que possible, ouïr l'intuition afin de m'attirer ces personnes empreintes de bienveillance, de bénignité, de magnanimité, de bonté et me régénérer en oyant la verve du silence. C'est ainsi qu'au mois d'octobre dernier 2019, l'obscurité froide de la Suède, me fit dire à mon mari «Je me meurs. Je dois m'ajuster mes ailes pour m'envoler» Mais où?

Lucia Gärdlund, belle Polonaise, est une spécialiste de médecine naturelle, propriétaire de plusieurs boutiques de médecine naturelle à Stockholm. Nous sommes arrivées en Suède il y a quarante deux ans, à la même époque. C'est une des amies qui m'a inspiré ma citation sur les bons amis qui ne sont pas constamment ensemble. Seul le sentiment d'unité à distance prouve une amitié durable. Les amis sont des liens du présent, du passé et du futur. Ils sont le bien-être de la santé mentale dans un monde déséquilibré. Lucia est la première amie qui m'a regardé il y a quelques mois et m'a dit: «Tu as besoin d'aide, Maxette. Je vais t’aider!» Je n'y avais jamais pensé. Je n'ai pas la maturité de demander de l'aide. Son inquiétude me réveilla car le diagnostique quoique mortel m'avait paralysé une bonne journée mais pas alarmé. Merci beaucoup Lucia ! Elle me parle du dr Piotr Kołacz.

Piotr Kołacz, un oncologiste Polonais charmant et souriant, dit: «Tout ce dont nous avons besoin pour notre bien-être, est déjà sur la planète que nous cherchons inconsciemment à détruire. Où va le monde?»  Fondateur du centre «Clinica NATURA » à Malaga en Espagne qui invite chacun à consolider sa défense immunitaire, il est médecin diplômé de l'Université de médecine de Wrocław, spécialiste du cancer. En 1995, il soutient sa thèse de doctorat dans le domaine de la recherche sur les marqueurs du cancer. En 1996, il est spécialiste du 2e degré en radiothérapie oncologique. 

Issu d'une famille qui pratique la médecine naturelle depuis des générations, son père, Adam Kołacz, a été un pionnier dans l'introduction de ces méthodes en Basse-Silésie, dans les années 1980. En 1997, Docteur Piotr Kołacz ouvre son propre centre médical et vit en Espagne depuis 2007 où il a étudié les plantes montagnardes d'Andalousie. Sur la base de ses dix années de recherche, il a développé une méthode exclusive de régimes alimentaires et d'extraits de plantes, y compris des extractions d'huile, comme support efficace pour le traitement des maladies résultant de l'affaiblissement du système immunitaire. « Le cancer ne craint qu'un fort système immunitaire. Je ne guéris personne, je guide les gens à se guérir eux-mêmes. Nous avons tous ce pouvoir de l'Esprit. Le mieux est la prévention. » dit Piotr Kolacz.

Nous voilà mon mari Malte et moi  à Mijas au domaine «Alegria» tout là-haut sur la montagne. Monika Wójtowicz, ravissante jeune femme brune,  une avocate directrice et collaboratrice du centre de santé de Piotr Kolacz, nous reçoit pleine d'enthousiasme. Super intelligente, compétente, créative, gentille, pleine d'empathie et attentive, elle supervise tout. Joie et soleil au rendez vous cet automne. Nous sommes à la bonne adresse.  Belle suite ensoleillée, vue sur des palmiers qui bordent le domaine. Nous sommes enchantés Malte et moi. https://clinica-natura.com

«Vous profiterez de ce séjour tous les deux car je m'occuperai aussi de ton mari qui s'occupe de toi» dit le docteur Piotr. Une attention qui me ravit car Malte est littéralement épatant. Sa loyauté est inébranlable. Bon moun.

Le lendemain, après la visite médicale, l'aventure commence par un schéma à suivre ponctuellement: Boisson de légumes verts. Aérobic. Petit-déjeûner copieux végétalien. Marche nordique. Piscine. Boisson giroflée. Déjeuner végétalien. Conférence du docteur ou d'un conférencier invité. Goûter composé de légumes séchés. Boisson de légumes verts. Dîner végétalien. Yoga. Massage. Méditation. etc. Les repas préparés par Irene et Ernesto des chefs de cuisine espagnols sont succulents. Le programme est selon les jours car incluons les journées de jeûne, les excursions, et les différentes activités, comme la peinture et la fabrication de cosmétique naturel. 

Malte et moi étions les seuls non-polonais sur à peu près 26 personnes de tous les métiers: hommes et femmes d'affaires, notaire, dentiste, hôteliers… Ils étaient de partout. Bien sûr de la Pologne mais aussi du Canada, de l'Italie, des États-Unis, etc. La vivacité de cette belle communauté Polonaise pleine de gaieté dans cette atmosphère salubre m'a réveillé les forces endormies dans la grisaille. Mon plus beau souvenir est lorsque dans une crise de douleurs, je pleurais toutes les larmes de mon corps. Malte malheureux appela la directrice Monika qui arriva et me sécha mes larmes avec ses doigts et me dodelina. Bercée de câlins, de rires, de soleil, de repas sains, je suis revenue en Suède prête à protéger l énergie qui m'anime jusqu'à mon dernier souffle. Respirons!

Oui, il y a des hauts et des bas qui m'ont appris que ce qui est en haut est aussi en bas. C'est-à-dire que la vallée est aussi précieuse que la montagne. 

Ah! Ceci pour confesser mon défaut de société : Femme Noire Créole, seule depuis à l'âge de seize ans, croyez moi, je me suis déjà tellement battue dans ma vie que pour une fois je me soumets, c'est-à-dire que je n'ai plus l'énergie pour me battre contre une maladie ou qui que ce soit ou quoi que ce soit. Je ne lutte même pas contre la grippe. Je préfère me coucher dans ces bras et profite pour dormir.  Je crois en ce que je ne vois pas, mais comment me battre contre ce que je ne vois pas ? Je fais tout simplement ce que j'ai à faire et laisse le reste au Tout-Puissant. Ma joie de vivre ne craint pas ma transition définitive. Je veux tout simplement être prête. Au moment où je vous écris, entourée de peu de personnes qui ne veulent rien d'autre de moi que je vive pour continuer à propager la joie, la générosité, la sincérité et … L'AMOUR. Ils veulent tous me voir danser. Ha, ha, ha ! Telle Barbro Nilsson. Une guerrière de la santé et une voix importante dans la médecine alternative menacée qu'est l'homéopathie en Suède. Et tel le docteur Jibin Chi. 

Dr. Jibin Chi est médecin, master de Tai chi, master de chi gong et master kung-fu, premier lauréat du prestigieux prix "Art of Air" dans la catégorie science en 2018. Conférencier scientifique international, instructeur et thérapeute, pionnier de l'innovation scientifique il est précurseur d'une nouvelle vue sur les soins du diabète. Ses décennies de recherche en sciences et en médecine, associées à l'exploration spirituelle, l'ont conduit à un réveil profond dans la compréhension de la vie. Son voyage unique de la quête scientifique à l'illumination spirituelle l'a guidé à fonder «CHI Awakening Academy». Sa thérapie d'énergie m'est salutaire. Nous rions beaucoup ensemble, souvent de nous mêmes. Ha, ha, ha !

Ceci écrit, je suis aussi suivie par des médecins conventionnels qui font professionnellement ce qu'ils savent et peuvent, à l'éradication des douleurs. J'ai cet impression d'avoir toujours eu mal depuis mon enfance. Je préfère bien sûr marcher sur l ́eau que charrier de l ́eau dans un panier.

Ma priorité est donc à l'instant de prendre soin de moi à dessein de bien vivre ici et maintenant, ce que je conçois n'avoir pas fait suffisamment. Un jeune ami Suédois que je n'avais pas vu depuis plus de 20 ans à qui je demandais «Comment vas-tu?» m'a répondu. «Maxette, je suis aujourd'hui psychiatre. Selon les recherches en psychiatrie, tout le monde est malade physiquement ou mentalement. Donc, si tu te lèves le matin sans douleur, estime toi heureux. C'est cela la santé.  Je vais bien.»

Oui! Malte. Il faut des milliers de livres pour remercier mon génial mari Malte Olsson que je mérite. En prenant si bien soin de moi, il nourrit mon bonheur d'être là où je dois être. Sans lui, je serais où les autres veulent que je sois. Oui! Je suis née pour aimer tout ce qui est, pour rire de tout mais pas avec tout le monde et être reconnaissante de tout ce que j'ai car j'ai tout mais ne possède rien. Ce n'est pas toujours facile. Mais c'est ce que j'aime faire et fait de mieux. Je vis donc aujourd'hui dans une aura de gratitude pour toutes ces grâces à travers toutes ces personnes divines qui veulent sincèrement purifier mon souffle. Je fais l'expérience du sacré pour être conscient de ma transition! Fini les planifications. Cependant, capter la dimension d'un cadeau, c'est reconnaître sa grandeur. L'Amour est un don.  Je n'ai aucun besoin de fréquenter le monde. Tous mes hobbies sont solitaires. Je veux seulement aimer le monde. 

Il n'y a point d'élévation, point de force, point de courage et point d'ennoblissement sans épreuves. En extraire le meilleur, est notre vraie mission. Depuis, j'ai appris qu'aimer quelqu’un qui prend soin de nous est la chose la plus facile au monde et aussi que seuls ceux qui sont là dans les jours sombres méritent aussi de vivre les beaux jours avec nous. Et après une épreuve, nous savons qui. J'ai aussi expérimenté que les nouveaux amis sont comme des anges qui viennent remplacer ceux qui nous ont offensé et nous ont pris pour acquis. Il nous récompensent du pardon que nous offrons généreusement à ceux et celles qui ne savent pas ce qu'ils font. C'est magique et c'est l'Amour! 

L'amour n'est pas la passion mais parfois, pour atteindre l'Amour il faut traverser les douleurs de la passion, de même que le véritable espoir exige la confiance. Soyez donc certains que lorsque je dis que je vous aime, je ne veux rien de vous. Je ne fais que reconnaître votre pouvoir.  Ressentir ce pouvoir en vous, cette vastitude en tout ce qui est, est le RESPECT. Ainsi je vous prie, amis et amies ne me faites pas de mal, ne me blessez pas parce que vous ne savez pas à quel point vous êtes puissants. Soyons puissants ensemble! Seul l'AMOUR peut guérir la planète Terre et ses habitants. Aidons-nous les uns les autres comme nous le pouvons. Je vous prie. À L'AIDE!

Merci à vous et tous ceux qui renforcent ma lucidité ! Vous vous reconnaissez.  Et… merci beaucoup de m'avoir lu! 
Paix. Amour et lumière!

Maxette Olsson
Stockholm 25 Januari 2020 Bonne Nouvelle Année Chinoise ! Ha, ha, ha,…

Texte de la chanson La cura de Franco Battiato

Ti proteggerò dalle paure delle ipocondrie,
dai turbamenti che da oggi incontrerai per la tua via,
dalle ingiustizie e dagli inganni del tuo tempo,
dai fallimenti che per tua natura normalmente attirerai.
Ti sollleverò dai dolori e dai tuoi sbalzi d’umore
dalle ossessioni delle tue manie.
Supererò le correnti gravitazionali
lo spazio e la luce per non farti invecchiare;
e guarirai da tutte le malattie.

Perchè sei un essere speciale
ed io avrò cura di te.

Vagavo per i campi del Tennessee,
come vi ero arrivato chissà 
non hai fiori bianchi per me?
più veloci di aquile i miei sogni
attraversano il mare.

Ti porterò soprattutto il silenzio e la pazienza,
percorreremo assieme le vie che portano all’essenza.
I profumi d’amore inebrieranno i nostri corpi,
la bonaccia d’Agosto non calmerà  i nostri sensi.
Tesserò i tuoi capelli come trame di un canto,
conosco le leggi del mondo e te ne farò dono.

Supererò le correnti gravitazionali
lo spazio e la luce per non farti invecchiare;
ti salverò da ogni malinconia.

Perchè sei un essere speciale
ed io avrò cura di te.
Io sì che avrò cura di te

Traduction

Le soin

Je te protégerai des peurs de l'hypocondrie,
Des tourments que dès lors tu rencontreras sur ta route,
Des injustices et des tromperies de ton temps,
Des échecs que par ta nature, forcément, tu attireras.
Je te soulagerai des douleurs et de tes sautes d'humeur,
Des obsessions de tes manies.

Je surmonterai les courants gravitationnels,
L'espace et la lumière pour que tu ne vieillisses pas.
Et tu guériras de toutes les maladies.

Parce que tu es un être spécial
Et je prendrai soin de toi.

J'errais à travers les champs du Tennessee
Comment j'étais arrivé là, qui sait
Tu n'as pas de fleurs blanches pour moi?
Plus rapides que les aigles, mes rêves
Traversent la mer.

Je t'apporterai par dessus tout, le silence et la patience
Nous parcourrons ensemble les voies qui mènent à l'essence.
Les parfums d'amour enivreront nos corps
La langueur d'Août ne calmera pas nos sens
Je tisserai tes cheveux comme les trames d'une chanson.
Je connais les lois du monde, et je t'en ferai don.

Je surmonterai les courants gravitationnels,
L'espace et la lumière pour que tu ne vieillisses pas.
Je te sauverai de toute mélancolie.

Parce que tu es un être spécial
Et je prendrai soin de toi.
Moi oui, je prendrai soin de toi.

*

 Viré monté